La Chine envisagerait de vendre un PA au Pakistan

Maquettes, images, meetings, aviation réelle
Avatar de l’utilisateur

Topic author
jojo
Dieu vivant
Dieu vivant
Messages : 24806
Inscription : 22 octobre 2002

Re: La Chine envisagerait de vendre un PA au Pakistan

#26

Message par jojo » jeu. mars 28, 2019 8:42 pm

Faire opérer un groupe aéronaval sous menace sous-marine (même des Agosta AIP) demande un gros niveau de coordination tactique.

Les Indiens sont en train de moderniser leurs capacités ASM (P-8I Poseidon. acquisition en cours de nouveaux hélicos ASM).
Mais il va falloir un peu de temps avant de pouvoir coordonner tout ça.
Config: MSI Z270 GAMING M5/ I7 7700K + Water Cooling/ SSD Samsung 850 EVO 500Go/
DDR4 G.Skill 2x16Go 2400Mhz/ MSI GTX 1080 TI Gaming X 11Go/ Alim 700W/
écran Asus ROG Swift PG248Q G-Sync/ Saitek X55/ MFG Crosswind/ Oculus Rift S

Photo aéro: Nikon D7000/ D500 + Sigma 150-600 F5-6.3
ma galerie: cliquez FLICKR / WARBIRDS
Image
Avatar de l’utilisateur

kekelekou
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1950
Inscription : 14 novembre 2005

Re: La Chine envisagerait de vendre un PA au Pakistan

#27

Message par kekelekou » ven. mars 29, 2019 3:45 pm

Tom38000 a écrit :
jeu. mars 28, 2019 10:50 am
ça servirait à quoi pour le Pakistan un PA ? Je ne trouve pas que ça soit un pays trop interventionniste en dehors de ses voisins (terrestres) immédiats non ? Dans ce cas là un PA ça ne sert pas à grand chose ...
Ça permettra à la RPC de refourger des Flanker navalisés une fois qu'ils seront passés au CATOBAR? :hum:
Image

larsenjp
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2146
Inscription : 03 août 2011

Re: La Chine envisagerait de vendre un PA au Pakistan

#28

Message par larsenjp » ven. mars 29, 2019 8:24 pm

Il faut voir si ça aura un commencement de réalisation mais je trouve que c’est un geste fort du point de vue géopolitique; un p-a reste un symbole de puissance et peu de monde est capable d’en mettre en œuvre (même s’il est évident qu’il faudrait beaucoup de temps aux Pakistanais pour se mettre au niveau des Indiens, eux même sans doute assez loin des Chinois).
Ça confirme quand même un futur bouillant en Océan Indien.
Avatar de l’utilisateur

Alain-James
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2408
Inscription : 03 août 2001

Re: La Chine envisagerait de vendre un PA au Pakistan

#29

Message par Alain-James » sam. mars 30, 2019 7:46 pm

TOPOLO a écrit :
mar. mars 26, 2019 5:29 pm
A mon avis, si les chinois cherche à vendre leur PA, c'est qu'ils ont acté que le STOBAR est une impasse.
L'échec du J-15/Su-33 conduit les russes à préférer les MiG-29, mais je ne pense pas que les chinois pensent l'option réaliste pour ce qu'ils veulent faire de leur PA.
J'ai l'impression que la doctrine PA des chinois ressemble un peu à celle de l'US NAVY des 70s et que dans ce cadre, un intercepteur à long rayon d'action et un AEW sont indispensables, d'où l'impératif de la solution CATOBAR.
A partir de là, il est plus ou moins urgent de se séparer des assets inutiles.
Je pense qu'il était acquis depuis le début que le STOBAR serait simplement une période de transition et de familiarisation vers une vraie flotte CATOBAR, il n'y a pas eu vraiment de neuf là-dessus à mon sens. Le Liaoning dans les faits est un navire expérimental, qui est mis en avant pour des besoins de communication, mais qui est construit sur une vieille carcasse qui a ses limites et qui n'a que peu de potentiel d'évolution. Après le 2me PA lui-même basé sur le Liaoning - en cours d'essais en mer et appelé à entrer en service cette année, au moins pour les apparences - dans un avenir proche les nouveaux projets sont censés être CATOBAR, puisqu'il est même question de sauter l'étape catapultes à vapeur et de passer directement aux EMALS. C'est peut-être optimiste, il paraît qu'ils auraient réglé les obstacles techniques posés par la technologie (qui, rappelons-le, connaît ses ratés pourtant à bord du Ford - et en plus dans le projet chinois serait basée sur un PA non-nuke) mais bon, étant donné qu'entre-temps il faut effectivement construire à partir de rien une aéronavale embarquée et autres petites corvées (former des milliers de marins, concevoir ou navaliser les modèles qui seront embarqués...) dit comme ça c'est un détail parmi d'autres. Le Liaoning et son successeur à la ville sont des vecteurs opérationnels et fringants, mais en réalité sont des navires école sublimés appelés à forger la nouvelle arme embarquée et à entraîner les équipages qui la manieront pour les années à venir. De là à avoir besoin de deux plate-formes pour le boulot... Donc bref, bye bye Liaoning.

Le plus drôle maintenant, ce ne serait pas qu'il le refilent aux Pakistanais, c'est qu'ils le revendent aux Russes :exit:
Répondre

Revenir à « Aviation passion »