MH370

Maquettes, images, meetings, aviation réelle
Avatar de l’utilisateur

OPIT
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3270
Inscription : 08 juillet 2007

Re: MH370

#451

Message par OPIT » sam. juin 16, 2018 7:02 pm

Azrayen a écrit :La théorie du pilotage jusqu'à l'impact s'appuie sur une hypothèse non vérifiée (et même douteuse) : "s'il était tombé seul, on aurait eu un gros impact et plein de pièces, et on en aurait retrouvé bcp ; or ce n'est pas le cas."
Ma réponse :
- on a retrouvé un certain nombre de pièces, dont une provenant de l'intérieur de l'avion (cf plus haut) ; la théorie du "fuselage intact qui coule à pic" en prend un coup.
- après analyse de la pièce retrouvée à la Réunion, l'avion n'était pas en configuration atterrissage (ou amerrissage doux), notamment volets relevés (position croisière) au moment de l'impact ; la théorie du "tout faire pour qu'il pose assez intact pour couler à pic" en prend un deuxième coup.
- le coin où a eu lieu le crash est (ou était) mal connu et peu fréquenté (niveau bateaux, systèmes de surveillance) ; le temps de comprendre le trajet complexe et la route sud finale, les débris ont eu le temps de se disperser ; le fait d'en avoir retrouvé relativement peu (mais pas aucun, loin de là) n'est donc pas une preuve ou une indication d'un quelconque mode de pilotage une fois le carburant épuisé.
C'est en gros pour ça que les experts ont encore des avis partagés sur les circonstances précises de la fin du vol. Le volet trouvé à la Réunion semble être l'élément central de la théorie du "piloté jusqu'au bout", si j'ai bien compris.
Ceci étant dit, ça ne remet pas en cause la théorie du suicide. Mais ça pourrait expliquer pourquoi l'avion n'a pas encore été trouvé faute de l'avoir cherché dans la bonne zone.

Quant à l'histoire des simulations préalables de ce vol par le CdB j'en avais déjà entendu parler mais je ne sais plus où. Ce n'est donc pas quelque chose de récent ni un "scoop" de ce documentaire (qui date du début de cette année).

ironclaude
As du Manche
As du Manche
Messages : 12207
Inscription : 18 mai 2006

Re: MH370

#452

Message par ironclaude » sam. juin 16, 2018 10:18 pm

Et elles sont crédibles, ces "histoires de simulations" ?
Avatar de l’utilisateur

LUSO 83
Pilote Philanthrope
Pilote Philanthrope
Messages : 4360
Inscription : 03 août 2001

Re: MH370

#453

Message par LUSO 83 » sam. juin 16, 2018 10:36 pm

Je crois pas me rappelé qu'il était assez connu dans la communauté des simmers asiatique, pour le reste....

Image
Dernière modification par LUSO 83 le sam. juin 16, 2018 10:38 pm, modifié 2 fois.
ImageImageNN_Luso
Avatar de l’utilisateur

JulietBravo
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 6784
Inscription : 08 mai 2007

Re: MH370

#454

Message par JulietBravo » sam. juin 16, 2018 10:36 pm

LUSO 83 a écrit :Je crois pas rappelé qu'il était assez connu dans la communauté des sommets asiatique, pour le reste....
Tu voulais écrire "simmers" ? :emlaugh:
Avatar de l’utilisateur

LUSO 83
Pilote Philanthrope
Pilote Philanthrope
Messages : 4360
Inscription : 03 août 2001

Re: MH370

#455

Message par LUSO 83 » sam. juin 16, 2018 10:38 pm

Oui je suis sur tablette avec son correcteur qui prend un peu trop la main, corriger.

EDIT: l'image serait une capture d'image de YouTube du commandant.
ImageImageNN_Luso

ceramix
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1263
Inscription : 09 juillet 2005

Re: MH370

#456

Message par ceramix » dim. juin 17, 2018 9:22 am

ironclaude a écrit :Et elles sont crédibles, ces "histoires de simulations" ?
l'ATSB le mentionne dans son rapport final P98 et 99 :
https://www.atsb.gov.au/media/5773565/o ... ct2017.pdf
.../...
Pilot in Command’s flight simulator Data from the Pilot-in-Command’s

(PIC) home flight simulator was recovered and analysed in March/April 2014. This information was provided to the ATSB on 19 April 2014, during the surface search and was subsequently also analysed for relevance to the underwater search. The simulator data was a partial reconstruction of a flight simulator session from 2 February 2014. It comprised four complete and two partial data captures of various aircraft and simulator parameters at discrete points during the simulation. The aircraft simulated was a B777-200LR. Information on the data points is summarised below:
 The initial data point indicated an aircraft at Kuala Lumpur airport.
 No useful location or aircraft information apart from simulator time was able to be recovered for the second data point.
 The next two data points indicated an aircraft tracking to the northwest along the Strait of Malacca.
 The aircraft had climbed to an altitude of 40,000 ft by the fourth data point and was in a 20° left bank, 4° nose down, on a heading of 255°.
 The final two data points were close together in the southern Indian Ocean, 820 NM southwest of Cape Leeuwin. The data indicated that the simulated aircraft had exhausted its fuel. The fifth data point was at an altitude of 37,651 ft, the aircraft was in an 11° right bank and heading almost due south at 178°.
 The data for the sixth data point was incomplete. It was 2.5 NM from the previous data point and the aircraft right bank had reduced to 3°.The aircraft was pitched nose down 5° and was on a heading of 193°. At this time there was also a user input of an altitude of 4,000 ft. The aircraft track from the simulator data points is shown in Figure 74. The track shows the aircraft flying up the Strait of Malacca before a left turn into the southern Indian Ocean. The aircraft then tracks southeast to the fifth data point (assuming that there is no intermediate data point not captured) to fuel exhaustion at the final point. By the last data point the aircraft had flown approximately 4,200 NM. This was further than was possible with the fuel loaded on board the aircraft for flight MH370. Similarly, the simulated aircraft track was not consistent with the aircraft tracks modelled using the MH370 satellite communications metadata.
.../...

Image

Reste à voir comment les données ont été récupérées par les enquêteurs, mais c'est assez cohérent avec le timing des recherches.
Et pour ce qui est du vol réel, on ne sait pas jusqu'à quel moment il a été humainement piloté, juste que l'avion a pris un cap au Sud, et qu'il est tombé en panne de carburant (quid de la pressu cabine et des évènements à bord entre la coupure de comms et la panne de carburant). Le scénario n'était peut être pas tout à fait un des simulés, et ne s'est peut être pas déroulé exactement comme prévu.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 18055
Inscription : 29 décembre 2004

Re: MH370

#457

Message par Azrayen » dim. juin 17, 2018 10:19 am

OPIT a écrit :Le volet trouvé à la Réunion semble être l'élément central de la théorie du "piloté jusqu'au bout", si j'ai bien compris.
??
J'ai souvenir de l'inverse, comme je l'expliquais un peu plus haut. Et en fait (@ceramix : merci pour la réponse / lien ATSB :)) le rapport cite une pièce trouvée en Tanzanie plutôt que celle trouvée à la Réunion :
Critically, a section of right outboard main flap (Figure 81) was found near Tanzania on 20 June 2016. The item was shipped to the ATSB for analysis. This analysis indicated that the flaps were most likely in a retracted position at the time they separated from the aircraft making a controlled ditching scenario very unlikely.
En français, ça signifie :
Élément crucial, une section du volet principal extérieur droit (figure 81) a été retrouvée près de la Tanzanie le 20 juin 2016. L'article a été expédié à l'ATSB pour analyse. Cette analyse a révélé que les volets étaient très probablement en position rentrée au moment où ils se sont détachés de l'avion, ce qui rend très improbable un scénario d'amerrissage contrôlé.

++
Az'
Image Image

Image
Avatar de l’utilisateur

Flyingtom
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3168
Inscription : 20 novembre 2003

Re: MH370

#458

Message par Flyingtom » dim. juin 17, 2018 5:43 pm

Azrayen a écrit : Élément crucial, une section du volet principal extérieur droit (figure 81) a été retrouvée près de la Tanzanie le 20 juin 2016. L'article a été expédié à l'ATSB pour analyse. Cette analyse a révélé que les volets étaient très probablement en position rentrée au moment où ils se sont détachés de l'avion, ce qui rend très improbable un scénario d'amerrissage contrôlé.

++
Az'
Ca dépend de la configuration en emer elec , suite à une double panne reacteur faute de carburant , non ? Je suis pas un spécialiste du 777 mais quelle est la config possible quand on a que la RAT dispo ?
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 18055
Inscription : 29 décembre 2004

Re: MH370

#459

Message par Azrayen » lun. juin 18, 2018 11:07 am

Flyingtom a écrit :Ca dépend de la configuration en emer elec , suite à une double panne reacteur faute de carburant , non ?
Le scénario "contrôlé" imagine une descente et un amerrissage sous puissance (avec le mini carburant), bien plus facile à exécuter ainsi qu'en panne sèche.
Flyingtom a écrit :Je suis pas un spécialiste du 777
Non plus ^^
Flyingtom a écrit :mais quelle est la config possible quand on a que la RAT dispo ?
Sais pas. En même temps, vu le timing des pings sat, l'avion a démarré son APU lorsqu'il a perdu le 2nd moteur ; combien de temps ce dernier a-t-il fonctionné avec juste le kéro dans ses conduites d'alim, sais pas, mais "un certain temps" au moins.
Image Image

Image
Avatar de l’utilisateur

OPIT
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3270
Inscription : 08 juillet 2007

Re: MH370

#460

Message par OPIT » lun. juin 18, 2018 11:20 am

Azrayen a écrit :
Flyingtom a écrit :Ca dépend de la configuration en emer elec , suite à une double panne reacteur faute de carburant , non ?
Possible. Mais le scénario "contrôlé" imagine une descente et un amerrissage sous puissance (avec le mini carburant), bien plus facile à exécuter ainsi qu'en panne sèche.
Dans ce documentaire ils montrent la reconstitution du vol sur simulateur après extinction des deux moteurs selon plusieurs scénarios. Si j'ai bien suivi, l'avion livré à lui-même finit rapidement en piqué supersonique (à priori à chaque fois ?) proche du point d'arrêt du dernier moteur. L'avion piloté peut encore parcourir 140 km de plus et finir à l'eau sous un angle et une vitesse relativement faible. Ils ne parlent pas d'un amerrissage en bonne et due forme.
L'option "pilotée" serait justifiée par le faible nombre des débris retrouvés et surtout par leur taille. Elle reste cohérente avec l'idée d'un pilote qui veut disparaître (sans laisser de traces).
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 18055
Inscription : 29 décembre 2004

Re: MH370

#461

Message par Azrayen » lun. juin 18, 2018 11:28 am

OPIT a écrit :Elle reste cohérente avec l'idée d'un pilote qui veut disparaître (sans laisser de traces).
... mais n'est pas cohérente avec les autres éléments relevés par l'ATSB :emlaugh:
Image Image

Image
Avatar de l’utilisateur

OPIT
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3270
Inscription : 08 juillet 2007

Re: MH370

#462

Message par OPIT » lun. juin 18, 2018 2:37 pm

Azrayen a écrit :
OPIT a écrit :Elle reste cohérente avec l'idée d'un pilote qui veut disparaître (sans laisser de traces).
... mais n'est pas cohérente avec les autres éléments relevés par l'ATSB :emlaugh:
Peut-être. Je ne fais que donner du grain à moudre en rapportant ce que j'ai entendu dans un documentaire récent (60 Minutes Australia, VO).
Je ne sais pas quels éléments l'ATSB a pu relever pour dater précisément le moment où le pilote s'est retrouvé en incapacité, mais j'ai déjà dit que ça faisait débat.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 18055
Inscription : 29 décembre 2004

Re: MH370

#463

Message par Azrayen » lun. juin 18, 2018 9:04 pm

Je les ai cités plus haut :)
Ainsi que leur conclusion, à date.
Image Image

Image
Avatar de l’utilisateur

OPIT
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3270
Inscription : 08 juillet 2007

Re: MH370

#464

Message par OPIT » mar. juin 19, 2018 12:04 am

Une conclusion à date qui fait dire à l'ex patron de l'ATSB, dans ce reportage et non sans mal, que si l'avion n'est pas retrouvé dans la zone de recherche actuelle alors il devrait reconnaitre qu'il a peut-être fait une erreur...
Les éléments que tu as donné n'éliminent ni ne prouvent aucune des deux hypothèses. Ils indiquent seulement que le pilote n'a pas tenté d'amerrir selon les procédures en vigueur mais n'interdisent pas de penser que l'avion a pu être piloté le plus longtemps possible, jusqu'à l'altitude zéro. Ca finit évidemment par un crash, mais dans des conditions à priori différentes et c'est là que le nombre et surtout la taille des débris accréditent une thèse plutôt que l'autre (avion fragmenté vs avion pulvérisé).

C'est grosso-modo ce qui était expliqué, donc je retransmet (tant bien que mal). Au bout du compte il y a toujours deux théories : celle officielle qui considère que l'avion est tombé dès l'arrêt des moteurs parce qu'il n'y avait plus de pilote aux commandes, et celle qui considère que le pilote a pu poursuivre le vol au delà pour aller au bout de son délire. L'ATSB maintien la première par principe (enquête méthodique) et rejète la seconde faute de pouvoir la prouver, mais in fine l'avion pourrait bien être là où on ne le cherche pas.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 18055
Inscription : 29 décembre 2004

Re: MH370

#465

Message par Azrayen » mar. juin 19, 2018 8:32 am

On est d'accord, c'est ce que je formulais ainsi plus haut :
Azrayen a écrit :
OPIT a écrit :Aucune autre théorie ne passe tous les filtres, à moins d'empiler un nombre invraisemblable de coïncidences ou de recourir aux complots pour discréditer des indices.
Ahem... :emlaugh:

Pour ça :
OPIT a écrit :Ce reportage explique que tous les indices collectés jusqu'à aujourd'hui pointent vers un pilotage au moins jusqu'à rejoindre la trajectoire sud,
... je suis d'accord. :yes:

Pour ça en revanche :
OPIT a écrit :et très probablement jusqu'au dernier moment (nature et nombre des débris, dégâts observés).
... pas d'accord. :detective
L'avion en autonome (PA) cap sud jusqu'à épuisement kéro passe tous les filtres.
La théorie du pilotage jusqu'à l'impact s'appuie sur une hypothèse non vérifiée (et même douteuse) : "s'il était tombé seul, on aurait eu un gros impact et plein de pièces, et on en aurait retrouvé bcp ; or ce n'est pas le cas."
Ma réponse :
- on a retrouvé un certain nombre de pièces, dont une provenant de l'intérieur de l'avion (cf plus haut) ; la théorie du "fuselage intact qui coule à pic" en prend un coup.
- après analyse de la pièce retrouvée à la Réunion, l'avion n'était pas en configuration atterrissage (ou amerrissage doux), notamment volets relevés (position croisière) au moment de l'impact ; la théorie du "tout faire pour qu'il pose assez intact pour couler à pic" en prend un deuxième coup.
- le coin où a eu lieu le crash est (ou était) mal connu et peu fréquenté (niveau bateaux, systèmes de surveillance) ; le temps de comprendre le trajet complexe et la route sud finale, les débris ont eu le temps de se disperser ; le fait d'en avoir retrouvé relativement peu (mais pas aucun, loin de là) n'est donc pas une preuve ou une indication d'un quelconque mode de pilotage une fois le carburant épuisé.
In fine, notre seul point d'achoppement est que tu indiquais que le scénario de pilotage jusqu'à l'impact était *très probablement* le bon. ;)
Image Image

Image
Avatar de l’utilisateur

Deltafan
Chef de patrouille
Chef de patrouille
Messages : 4923
Inscription : 13 avril 2004

Re: MH370

#466

Message par Deltafan » lun. juil. 30, 2018 7:37 pm

Dernières nouvelles sur le sujet :

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... strees.php

Balto
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1096
Inscription : 15 mars 2006

Re: MH370

#467

Message par Balto » mar. juil. 31, 2018 9:52 pm

En tout cas faut être tordu pour jouer à FSX pour vider les reservoirs et tomber comme une merde.
Ce type n'était pas net. Ce qui est bete c est qu on ne saura pas pourquoi il a fait ca.
Avatar de l’utilisateur

jojo
Dieu vivant
Dieu vivant
Messages : 25981
Inscription : 22 octobre 2002

Re: MH370

#468

Message par jojo » mar. juil. 31, 2018 10:14 pm

Balto a écrit :En tout cas faut être tordu pour jouer à FSX pour vider les reservoirs et tomber comme une merde.
Ce type n'était pas net. Ce qui est bete c est qu on ne saura pas pourquoi il a fait ca.
Où est-ce que c’est mentionné, une des vidéos dans l’article ?
Config: MSI Z270 GAMING M5/ I7 7700K + Water Cooling/ SSD Samsung 850 EVO 500Go/
DDR4 G.Skill 2x16Go 2400Mhz/ MSI GTX 1080 TI Gaming X 11Go/ Alim 700W/
écran Asus ROG Swift PG248Q G-Sync/ Saitek X55/ MFG Crosswind/ Oculus Rift S

Photo aéro: Nikon D7000/ D500 + Sigma 150-600 F5-6.3
ma galerie: cliquez FLICKR / WARBIRDS
Image

larsenjp
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2304
Inscription : 03 août 2011

Re: MH370

#469

Message par larsenjp » mar. juil. 31, 2018 11:06 pm

Rapport qui a entraîné aujourd’hui la démission du DG de l’aviation civile malaisienne.
Après je pense qu’ils essaient d’etre honnêtes et c’est nécessairement frustrant vu le peu de choses certaines dans cette histoire. Le simple fait de leur part de dire que la mise hors service des transpondeurs n’est pas du fait de l’equipage est à mon avis déjà de l’ordre de l’interpretation pure; c’est possible mais ce n’est pas prouvé et l’inverse non plus d’ailleurs. Bref...

L’ATBS et le CSIRO ont fourni un très gros travail pour retrouver l’avion et l'échec pose question. Soit en effet il n’est pas là où ils pensent qu’il est mais cela implique de jeter aux orties les éléments les plus solides dont ils disposent et notamment les données satellites. Soit il y est mais n’a pas été repéré ce qui est possible aussi surtout s’il n’existe pas d’epave plus ou moins constituée.
Cette existence dépend clairement des conditions du crash et effectivement de savoir si l’avion était piloté ou pas. De mémoire il me semble que la réponse était plutôt non: outre la position du flap retrouvé à La Réunion, l’analyse des derniers pings donnait une vitesse très élevée, plutôt compatible avec un scénario de panne de carburant à haute altitude suivi d’un plongeon plus ou moins spiralé (lié au fait que les deux moteurs ne coupent pas au même moment, ce qui a amené les Australiens à calculer une certaine largeur de bande autour du fameux arc.).
La topographie des fonds à cet endroit peut aussi jouer. Plaine abyssale ou relief plus tourmenté? Je ne sais pas mais dans le second cas ce serait sans doute plus compliqué pour trouver quelque chose.

larsenjp
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2304
Inscription : 03 août 2011

Re: MH370

#470

Message par larsenjp » mar. juil. 31, 2018 11:18 pm

jojo a écrit :
Balto a écrit :En tout cas faut être tordu pour jouer à FSX pour vider les reservoirs et tomber comme une merde.
Ce type n'était pas net. Ce qui est bete c est qu on ne saura pas pourquoi il a fait ca.
Où est-ce que c’est mentionné, une des vidéos dans l’article ?
Rapport de l’ATSB dont un extrait est donné dans un post plus haut. Troublant. Il y a plus simple pour se suicider mais les faits ont montré depuis que c’était possible.

ironclaude
As du Manche
As du Manche
Messages : 12207
Inscription : 18 mai 2006

Re: MH370

#471

Message par ironclaude » mer. août 01, 2018 8:55 am

Effectivement, ce serait quand même une façon particulièrement tordue et compliquée de se suicider.

Certes, il est toujours difficile de penser à la place de quelqu'un qui décide de mettre fin à ses jours... mais , si on prend un autre cas récent, celui de l'Airbus qui a percuté une montagne, le pilote a pris sa décision à l'instant t, et moins d'une minute plus tard c'était fait. Affreux, mais logique. Et l'enquête a révélé ensuite les problèmes qu'avait le pilote.

Là, non seulement le pilote aurait choisi de mettre des heures à se suicider, mais il s'interdisait même à l'avance de changer d'avis dans, disons, la dernière heure, n'ayant plus assez de pétrole pour aller se poser quelque part...

Perso je n'ai pas accès aux données satellites etc... mais je crois plutôt que tout s'est passé et terminé au cours de le branche plein Ouest du vol, après interruption du vol dans la destination initiale. Après, que l'avion soit tombé tout seul ou qu'une Air Force ou une autre l'ait aidé, c'est ouvert à la discussion. Bien que, des années après, il n'y ait jamais eu aucune "fuite" dans ce sens...
Avatar de l’utilisateur

OPIT
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 3270
Inscription : 08 juillet 2007

Re: MH370

#472

Message par OPIT » mer. août 01, 2018 11:07 am

ironclaude a écrit :Perso je n'ai pas accès aux données satellites etc... mais je crois plutôt que tout s'est passé et terminé au cours de le branche plein Ouest du vol, après interruption du vol dans la destination initiale.
Donc Inmarsat raconte des salades. Pourquoi ?
Et pourquoi la branche plein ouest ne serait pas non plus écartée ? Si tu n'as pas les données satellites, tu n'as pas non plus les données radar pour l'accréditer.
Et comment tu expliques la dérive des débris vers les côtes africaines depuis la trajectoire plein Ouest ?
Avatar de l’utilisateur

ergo
Webmaster
Webmaster
Messages : 13397
Inscription : 27 avril 2008

Re: MH370

#473

Message par ergo » mer. août 01, 2018 12:11 pm

Perso qu'on retrouve pas l'épave ne m'étonne pas ... pour mémoire avec l'AF447, la position où se trouve l'épave avait été fouillé initialement, sans rien trouver, avant d'y retourner et de se rendre compte qu'il était bien là.

A l'époque il a fallut 2 ans pour mettre la main sur l'épave, alors qu'on avait une connaissance relativement précise de la dernière position de l'avion.

Aujourd'hui on a une bande énorme, donnant une position approximative, pas étonnant de se retrouver à devoir chercher pendant des lustres.
Image
Tout travail mérite son dû, n'est-ce pas "Oui Oui" ?
(Vainqueur de la Boulet's Cup Démo Team C6 en 2011 et 2013)
Image
[F.A.Q.] Bien paramètrer ses forums Checksix

larsenjp
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2304
Inscription : 03 août 2011

Re: MH370

#474

Message par larsenjp » mer. août 01, 2018 12:21 pm

Je pense qu’il veut dire que le drame s’est joué lors de cette branche ouest après le premier changement de cap et que l’avion n’était plus piloté ensuite. C’est plus ou moins l’hypothèse du détournement qui, pour une raison ou pour une autre, a mal tourné, emmenant finalement l’avion sur cette trajectoire sud. Dans l’hypothèse du suicide du CdB (ou de quelqu’un d’autre), l’avion aurait été piloté jusqu’au bout.
Mais dans les deux cas, ça ne remet pas en cause la trajectoire sud.
Je ne vois pas comment on pourrait le faire à moins de considérer que les données satellite ont été trafiquées; mais là on rentre dans une autre dimension...

larsenjp
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2304
Inscription : 03 août 2011

Re: MH370

#475

Message par larsenjp » mer. août 01, 2018 12:27 pm

ergo a écrit :Perso qu'on retrouve pas l'épave ne m'étonne pas ... pour mémoire avec l'AF447, la position où se trouve l'épave avait été fouillé initialement, sans rien trouver, avant d'y retourner et de se rendre compte qu'il était bien là.

A l'époque il a fallut 2 ans pour mettre la main sur l'épave, alors qu'on avait une connaissance relativement précise de la dernière position de l'avion.

Aujourd'hui on a une bande énorme, donnant une position approximative, pas étonnant de se retrouver à devoir chercher pendant des lustres.
Tout à fait d’accord sauf que je ne pense pas que les recherches se poursuivent pendant des lustres. Les chances sont objectivement très faibles, le coût élevé sans parler de l’endroit... à voir mais je pense que c’est mal parti.
Répondre

Revenir à « Aviation passion »