Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

Partgez vos coups de coeurs sur les ouvrages, magazines, BD traitant de l'aviation et de la simulation.

Topic author
warbird2000
Légende volante
Légende volante
Messages : 17319
Inscription : 23 mai 2003

Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#1

Message par warbird2000 » sam. févr. 20, 2021 8:24 pm

Sinking Force Z 1941 osprey air campaign
he day the Imperial Japanese Navy killed the battleship

Il curieux de voir que le anglais qui ont torpillé le Bismarck et effectué le raid de Tarente
ce soient fait avoir comme cela

C'est le mérite de cet osprey d'expliquer avec de nombreux schémas pourquoi

1) Le système de dca du prince of wales n'était conçu que pour tirer sur des bombardiers arrivant à l'horizontale.
2) Un mauvais système de renseignement qui envoie la force z à la rencontre d'un débarquement fictif alors qu'elle rebroussait chemin faute d'objectif
3) le refus de l'amiral Phillips de faire appel à la raf alors qu'il sait que des avions japonais le suivent
4) Quand les avions japonais se présentent pour une attaque à la torpille sur le p o w, il ne trouve rien de mieux à dire que les japonais n'ont pas d'avions de ce type dans la région
5) Résultat la première torpille touche le p o w au niveau de l'arbre de transmission qui va se détruire progressivement , éventrant le navire et entrainer la moitié de la puissance électrique du navire avec lui

Image

seul bémol deux photos représentant un type 96 avec la légende type 1
Avatar de l’utilisateur

garance
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1787
Inscription : 21 novembre 2013

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#2

Message par garance » sam. févr. 20, 2021 10:33 pm

J'ai un peu de mal avec l'explication 1) en effet le PoW est doté en artillerie secondaire de tourelles double effet de 5.25 '' dont l'élévation max est de + 70° donc parfaitement adaptée en DCA grands angles ... Une telle affirmation est d'autant plus surprenante que les Nell torpilleurs attaquaient sur des profils TBA compte tenu des contraintes de lancement de leurs torpilles donc même si l'artillerie secondaire du PoW n'avait été capable que d'une élévation de 55° par exemple c'eut été largement suffisant.
De surcroît le bâtiment est doté de 6xVIII 40mm Vickers plis 1xI Bofors et 7xI 20mm Oerlikon ce qui fait de lui en décembre 41 un des bâtiments de la Navy les mieux dotés en DCA ...

En fait concernant l'inefficacité de cette artillerie je préfère cette explication
The mountings used on the King George V and Dido classes were very cramped and difficult to maintain. They were also difficult to train in the non-powered mode using the hand mechanisms. Their rather slow training speeds meant that they could not track fast-moving aircraft. These last two problems were highlighted during the Japanese attacks on HMS Prince of Wales. When she took up a 10-11 degree list as a result of damage received, it was found that some of the mounts could not be trained to engage the succeeding attacks.

Topic author
warbird2000
Légende volante
Légende volante
Messages : 17319
Inscription : 23 mai 2003

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#3

Message par warbird2000 » sam. févr. 20, 2021 10:44 pm

Both Prince of Wales and Repulse were fitted with a High Angle Control System (HACS).
First designed in the early 1930s, this was primarily designed to control anti-aircraft fire
against high-flying bombers.

the HACS was useful against high-flying Japanese bombers, but of little value against torpedo planes which were flown with
determination.
eight-barrelled 2-pounder ‘pom-pom’ Mark VIII mounts. by
1941 they were considered obsolete due to their low muzzle velocity.
They were also prone to jamming, and lacked the tracer or high-explosive ammunition

Topic author
warbird2000
Légende volante
Légende volante
Messages : 17319
Inscription : 23 mai 2003

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#4

Message par warbird2000 » sam. févr. 20, 2021 10:48 pm

Et comme déjà précisé après la première torpille , la moitié des tourelles de 5.25 n'avait plus d'alimentation électrique

Fanair
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1042
Inscription : 20 mars 2012

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#5

Message par Fanair » dim. févr. 21, 2021 8:24 am

Voir aussi le remarquable livre du regretté Martin Middlebrook: the sinking of the Prince of Wales and Repulse.
Avatar de l’utilisateur

III/JG52-Freiherr V. Kaos
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 8087
Inscription : 03 janvier 2002

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#6

Message par III/JG52-Freiherr V. Kaos » dim. févr. 21, 2021 9:42 am

Fanair a écrit :
dim. févr. 21, 2021 8:24 am
Voir aussi le remarquable livre du regretté Martin Middlebrook: the sinking of the Prince of Wales and Repulse.
Regretté???
o_O

warbird2000 a écrit :
sam. févr. 20, 2021 8:24 pm
1) Le système de dca du prince of wales n'était conçu que pour tirer sur des bombardiers arrivant à l'horizontale.
warbird2000 a écrit :
sam. févr. 20, 2021 10:44 pm
Both Prince of Wales and Repulse were fitted with a High Angle Control System (HACS).
First designed in the early 1930s, this was primarily designed to control anti-aircraft fire
against high-flying bombers.

the HACS was useful against high-flying Japanese bombers, but of little value against torpedo planes which were flown with
determination.

Pourquoi ne suis-je pas surpris....

Topic author
warbird2000
Légende volante
Légende volante
Messages : 17319
Inscription : 23 mai 2003

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#7

Message par warbird2000 » dim. févr. 21, 2021 12:41 pm

sur des bombardiers arrivant à l'horizontale.
Je ne suis pas sur que ce soit le bon terme :)
Avatar de l’utilisateur

garance
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1787
Inscription : 21 novembre 2013

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#8

Message par garance » dim. févr. 21, 2021 2:25 pm

Le HACS est conçu à une époque où la principale menace aérienne est encore pour quelques temps constituée parles bombardiers horizontaux volants HA

Fanair
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1042
Inscription : 20 mars 2012

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#9

Message par Fanair » dim. févr. 21, 2021 3:48 pm

Il me semblait avoir lu que Martin Middlebrook était décédé si ce n’est pas le cas je suis content pour lui, en tout état de cause je le regrette pour ses qualités d’historien militaire puisqu’il y a quelques années il a annoncé qu’il cessait ses activités d’écrivain ce qui est bien dommage mais il doit avoir 89 ans.
Avatar de l’utilisateur

stalwart
Apprenti-Mécano
Apprenti-Mécano
Messages : 347
Inscription : 05 octobre 2017

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#10

Message par stalwart » lun. févr. 22, 2021 2:26 pm

Je me souviens encore de la découverte de cette événement sous la plume de CJE (et de sa redécouverte plus récemment sous celle de Middlebrook - comme tous ses livres, un ouvrage de référence très plaisant à lire) dans un livre de la bibliothèque de mon père, ceci avant de me mettre à Aéro Journal.

Topic author
warbird2000
Légende volante
Légende volante
Messages : 17319
Inscription : 23 mai 2003

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#11

Message par warbird2000 » lun. févr. 22, 2021 2:31 pm

stalwart a écrit :
lun. févr. 22, 2021 2:26 pm
Je me souviens encore de la découverte de cette événement sous la plume de CJE (et de sa redécouverte plus récemment sous celle de Middlebrook - comme tous ses livres, un ouvrage de référence très plaisant à lire) dans un livre de la bibliothèque de mon père, ceci avant de me mettre à Aéro Journal.
J'ai le livre Middlebrook mais l'infographie nettement supérieure de l'osprey permet de mieux comprendre ce qui s'est passé

Fanair
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1042
Inscription : 20 mars 2012

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#12

Message par Fanair » lun. févr. 22, 2021 3:03 pm

Je ne critique pas le livre publié chez Osprey que je n’ai pas lu !
S’agissant de Middlebrook, il demeure un de mes historiens militaires favoris pour sa rigueur et son style à la fois agréable et précis. J’ai d’ailleurs lu et pour certains relu la plupart de ses livres.
Avatar de l’utilisateur

stalwart
Apprenti-Mécano
Apprenti-Mécano
Messages : 347
Inscription : 05 octobre 2017

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#13

Message par stalwart » lun. févr. 22, 2021 3:46 pm

Fanair a écrit :
lun. févr. 22, 2021 3:03 pm
Je ne critique pas le livre publié chez Osprey que je n’ai pas lu !
S’agissant de Middlebrook, il demeure un de mes historiens militaires favoris pour sa rigueur et son style à la fois agréable et précis.
Pareil. J'aime bien les Osprey en général même si y a à boire et à manger, cette collection ne faisant pas exception. J'ai bien aimé les Sink the Tripitz, The Italian Blitz et ceux sur le SWP même si le format montre ses limites sur des sujets vastes.
Je pense que ce sujet se porte bien à cette collection mais c'est vrai que c'est la troisième fois qu'un sujet traité par Middlebrook passe à la casserole chez Air Campaign et que les deux précédents souffraient de la comparaison.

Le livre de CJE restera toujours cher à mon coeur comme celui qui m'a fait passer d'autobiographies type La Grande Chasse ou Le Grand Cirque (qui sans originalité m'a fait m'interesser à l'aviation de la Seconde Guerre Mondiale). Est-ce qu'il fait le poids face à des livres plus pointus, plus récents ? Non mais après sa lecture, je me suis concentré sur des vrais livres d'histoires (en commençant avec les livres sur la JG 300 avec mon premier salaire de stage) et il aura donc toujours une place de choix dans ma collection.

Topic author
warbird2000
Légende volante
Légende volante
Messages : 17319
Inscription : 23 mai 2003

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#14

Message par warbird2000 » lun. févr. 22, 2021 3:55 pm

Fanair a écrit :
lun. févr. 22, 2021 3:03 pm
Je ne critique pas le livre publié chez Osprey que je n’ai pas lu !
S’agissant de Middlebrook, il demeure un de mes historiens militaires favoris pour sa rigueur et son style à la fois agréable et précis. J’ai d’ailleurs lu et pour certains relu la plupart de ses livres.
J'ai apprécié celui sur la campagne de Berlin de Middlebrook
Revenons à l'osprey, par exemple pour montrer La disposition de la dca, mettre une image en 3 d avec les pièces en code couleur
il n'y rien de plus clair

larsenjp
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2421
Inscription : 03 août 2011

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#15

Message par larsenjp » mar. févr. 23, 2021 1:43 pm

Dommage, ce titre aurait pu être mon premier de cette série... Je vais voir.
Ceci dit, l'auteur me semble faire partie des "serial autors" d'Osprey.
Il doit avoir une bonne centaine de fascicules à son actif et ça va des forts romains en (Grande-)Bretagne jusqu'à Pavie 1525 en passant par les navires de ligne des guerres napoléoniennes. Bref, je n'ai rien contre l'éclectisme mais je ne crois pas qu'on puisse être spécialiste de tout (même s'il semble y avoir une majorité de titres navals).
C'est la limite de ce genre d'exercice.

Topic author
warbird2000
Légende volante
Légende volante
Messages : 17319
Inscription : 23 mai 2003

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#16

Message par warbird2000 » mar. févr. 23, 2021 3:20 pm

larsenjp a écrit :
mar. févr. 23, 2021 1:43 pm
Dommage, ce titre aurait pu être mon premier de cette série... Je vais voir.
Ceci dit, l'auteur me semble faire partie des "serial autors" d'Osprey.
Il doit avoir une bonne centaine de fascicules à son actif et ça va des forts romains en (Grande-)Bretagne jusqu'à Pavie 1525 en passant par les navires de ligne des guerres napoléoniennes. Bref, je n'ai rien contre l'éclectisme mais je ne crois pas qu'on puisse être spécialiste de tout (même s'il semble y avoir une majorité de titres navals).
C'est la limite de ce genre d'exercice.
Il y'a des gens qui ont une capacité d'assimilation remarquable
L'auteur me semble avoir travaillé de manière professionnelle et dans sa biblio qui est bien fournie il cite bien le livre de middlebrook

Perso je ne connaissait pas les limites du hacs et indiquer la trajectoire des navires et des avions japonais lors de l'attaque aide vraiment à compréhension

A noter aussi que c'est la première fois et la dernière fois aussi que ces bimoteurs japonais couleront un gros navire. L'attaque du lexington par la suite et guadalcanal seront de cuisants échecs

larsenjp
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2421
Inscription : 03 août 2011

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#17

Message par larsenjp » mar. févr. 23, 2021 5:19 pm

warbird2000 a écrit : Il y'a des gens qui ont une capacité d'assimilation remarquable
L'auteur me semble avoir travaillé de manière professionnelle et dans sa biblio qui est bien fournie il cite bien le livre de Middlebrook
Il y a des limites. Je ne vois pas comment tu peux être à la fois spécialiste des fortifications pictes et de l'IJN.
Quant à la bibliographie, très bien mais avec les outils d'aujourd'hui je peux te faire une excellente biblio sur à peu près n'importe quel sujet sans en être spécialiste.
Bref... on connait la limite de ces fascicules. Certains sont faits par des spécialistes, d'autres non. Et parmi ces derniers certains sont tout à fait valables.
warbird2000 a écrit : Perso je ne connaissait pas les limites du hacs et indiquer la trajectoire des navires et des avions japonais lors de l'attaque aide vraiment à compréhension
Oui, l'approche graphique des Ospreys est un gros plus. Mais ça ne fait pas tout non plus.
warbird2000 a écrit :A noter aussi que c'est la première fois et la dernière fois aussi que ces bimoteurs japonais couleront un gros navire. L'attaque du Lexington par la suite et Guadalcanal seront de cuisants échecs
Le Lex a eu beaucoup de chance... contrairement au 4 Ku qui sera d'ailleurs encore massacré à Guadalcanal. Et la menace qu'ils faisaient planer a eu une forte influence avec un déploiement des p-a US très prudent, bien au Sud de Guadalcanal pour rester en limite de leur portée.
Ils parviendront quand même à couler le Chicago dans les parages des Rennels.

Topic author
warbird2000
Légende volante
Légende volante
Messages : 17319
Inscription : 23 mai 2003

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#18

Message par warbird2000 » mar. févr. 23, 2021 5:34 pm

@larsenjp

1) je ne t'oblige pas à acheter le livre
2) Ce n'est pas parce que j'achète un livre qu'il est bon
3) Ne soit pas spécialiste des cuirassés ou de la guerre navale.
4) Je fait un thread parce que parfois certains faits sont déformés
comme dans l'air campaign legion condor qui parle du cuirassé Jaime I qui aurait été gravement endommagé par les ju-52 de la légion condor alors que les
dégâts étaient minimes. Je remercie vg-35
5) Faut il acheter un livre à 50 euros pour avoir une bonne synthèse sur un sujet ? je pense que non

larsenjp
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2421
Inscription : 03 août 2011

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#19

Message par larsenjp » mar. févr. 23, 2021 9:07 pm

D'accord sur tout. :yes:
Je n'ai pas dit que je ne l'achèterai pas non plus.
Avatar de l’utilisateur

III/JG52-Freiherr V. Kaos
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 8087
Inscription : 03 janvier 2002

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#20

Message par III/JG52-Freiherr V. Kaos » mer. févr. 24, 2021 11:56 pm

Fanair a écrit :
dim. févr. 21, 2021 3:48 pm
Il me semblait avoir lu que Martin Middlebrook était décédé si ce n’est pas le cas je suis content pour lui, en tout état de cause je le regrette pour ses qualités d’historien militaire puisqu’il y a quelques années il a annoncé qu’il cessait ses activités d’écrivain ce qui est bien dommage mais il doit avoir 89 ans.
J'ai peut être loupé un truc, mais je ne crois pas.
Middlebrook est juste exceptionnel, ses différents ouvrages sont des trésors de précision, il n'y a qu'une poignée d'auteurs dans son genre.
Quand à comparer son bouquin avec un Osprey, pitié... ça n'a juste rien à voir.

Fanair
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1042
Inscription : 20 mars 2012

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#21

Message par Fanair » jeu. févr. 25, 2021 8:27 am

Une petite précision en passant: Martin Middlebrook écrivait aussi avec son épouse Mary co-auteur de so livre "the Somme Battlefields" que je conseille évidemment !

larsenjp
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 2421
Inscription : 03 août 2011

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#22

Message par larsenjp » jeu. févr. 25, 2021 10:00 am

Middlebrook n'est pas à la base un historien de l'aviation. Il a commencé à écrire sur la 1ère GM, la bataille de la Somme je crois en effet (qui pour les Britanniques est l'équivalent de Verdun) avec un concept assez nouveau, à savoir décrire en détail une journée particulière de combat. Cela a très bien marché et le concept a ensuite été appliqué à la guerre aérienne avec le succès (mérité) que l'on sait.
Sinon oui, je pense qu'il est toujours de ce monde.

Fanair
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1042
Inscription : 20 mars 2012

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#23

Message par Fanair » jeu. févr. 25, 2021 10:22 am

Son premier livre est effecivement first day on the Somme il a aussi beaucoup écrit sur des sujets aéronautiques: the Sweinfurt-Regensburg mission, the battle of Hamburg etc. et son monumental the Bomber Command war diaries.
Si ce n'est pas dans la même catégorie que les Osprey il n'y a rien de méprisable dans les ouvrages souvent de bon niveau que publie cet éditeur.

Topic author
warbird2000
Légende volante
Légende volante
Messages : 17319
Inscription : 23 mai 2003

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#24

Message par warbird2000 » jeu. févr. 25, 2021 11:36 am

III/JG52-Freiherr V. Kaos a écrit :
mer. févr. 24, 2021 11:56 pm
Fanair a écrit :
dim. févr. 21, 2021 3:48 pm
Il me semblait avoir lu que Martin Middlebrook était décédé si ce n’est pas le cas je suis content pour lui, en tout état de cause je le regrette pour ses qualités d’historien militaire puisqu’il y a quelques années il a annoncé qu’il cessait ses activités d’écrivain ce qui est bien dommage mais il doit avoir 89 ans.
J'ai peut être loupé un truc, mais je ne crois pas.
Middlebrook est juste exceptionnel, ses différents ouvrages sont des trésors de précision, il n'y a qu'une poignée d'auteurs dans son genre.
Quand à comparer son bouquin avec un Osprey, pitié... ça n'a juste rien à voir.
J'ai les deux, celui de MDB sous format kindle. Ils traitent du même sujet
Personnellement j'ai trouvé la présentation plus claire dans l'osprey et finalement pour ce qui du princes of wales , ils sont tous les deux d'accord que le coup au but sur l'arbre de transmission a été fatal. Tous les deux sont d'accord que phillips n'a jamais pensé à demander un support aérien
Mais jamais MDB ne mentionne le HACS

Maintenant, la composition de chaque vague d'attaque , les coups au but. Si cela est expliqué dans l'osprey, la table récapitulative dans le mdb est plus claire mais aurait gagné a distinguer les coups au but par navire

Personnellement, je ne regrette pas d'avoir acquis les deux.
Avatar de l’utilisateur

garance
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1787
Inscription : 21 novembre 2013

Re: Sinking Force Z 1941 osprey air campaign

#25

Message par garance » ven. févr. 26, 2021 9:34 am

warbird2000 a écrit :
jeu. févr. 25, 2021 11:36 am

ils sont tous les deux d'accord que le coup au but sur l'arbre de transmission a été fatal.
Le détail de l'arbre d'hélice cintré par l'onde de choc de l'explosion d'une torpille est décrit et argumenté depuis assez longtemps je place ici pour ceux que çà intéresse un extrait de l'ouvrage de Garzke et Dullin traitant des cuirassés britannique qui revient en détails sur les conséquences de l'impact de la première torpille sur la chaise de l'arbre extérieur bâbord.
Ce qu'il faut retenir aussi c'est qu'au bout de 20/25 minutes les équipes de sécurité ont pris la mesure des dégâts et que ce premier impact s'il condamne le bâtiments en raison de la persistance des attaques n'aurait vraisemblablement pas suffit A LUI SEUL pour condamner le bâtiment.
These torpedoes caused severe structural damage, with the first detonation being
exceptionally heavy.· The most extensive structural damage and flooding occurred
from "8" engine room to the after S.2S-inch magazines. The port inner and outer voids
of the side protection system from frames 184 to 253 flooded immediately. This, with
almost iIJUnediate flooding of the port shaft alley, quickly produced a large list to port.
The
first torpedo, which hit near "Y" turret, exploded on or near the trailing edge
of the port propeller strut near frame 289. The torpedo struck an area of the underwater
hull where there was a pronounced concave shape inboard. The full force of this
torpedo's explosion was vented into the ship. The strut ann failed, and the port outboard
propeller was probably loosened and in time ran off the shaft. More important,
however, was the fact that the shaft was distorted and the propeller kept turning
without
the
support of the shaft strut. In a short time the distortion in the shafting
opened all the watertight bulkhead stuffing glands, including that on the after bulkhead
of I'B" engine room. Lt. D. B. H. Wildish, in command of the space, realized that
the
shaft had experienced some serious damage, and without specific orders he had the
shaft stopped. He recalled twenty-five years later that:
There was a terrific thump, and the ship whipped around like a springboard for a few
seconds. My turbine started to vibrate at once, and I ordered it to be shut down ... we
checked the unit for the usual important details ... and we .. . gradually brought it
up to 150 rpm, despite some vibration. . . Very soon after, water began to pour out of
the shaft bulkhead gland, and I tried to keep this flood. water down by using the engine
room's pumping facilities. It was to no avail. Then we tried using the main circulating
bilge suction, which also proved to be unsuccessful. We had to evaculate . . .. I took
the necessary action to prepare the turbine for steaming under flooding conditions.t
...
The shah was turning when we left ... we had just enough time to shore the
hatch down for added security before water began to seep around the edges of the hatch
coaming at the joint.
Within eighteen minutes "B" engine room had flooded completely .

Excessive vibration and warping of the shaft had probably loosened rivets in the
line bearing and main-thrust block foundations, distorting the shaft, which finally
caused an annular ring to develop in the stem gland. The shaft was observed to be
rotating out of center. This was probably aggravated by the bent shaft ripping into the
stem structure, since many survivors from these areas heard banging and thumping
from positions as far away as frame 200. A large piece of the wrecked strut ripped a
hole in the shell plating, which caused some flooding in the inboard shaft alley. In
1966, Royal Navy divers examined the wreckage and found the bare shaft had pulled
away from the ship, snapping the strut in the process. A few feet forward of the
A-bracket stub, there was a large hole about 12 feet in diameter with the shell plating
jaggedly bent inwards.
The other torpedo lor torpedoes) exploded just abaft a main transverse watertight
bulkhead at frame 206. From visible evidence and the subsequent damage, it seems
plausible that two torpedoes detonated near this bulkhead in close proximity, virtually
Simultaneously. Such a sympathetic detonation is possible within a distance of
approximately 160 feet, and the second explosion would be almost indistinguishable
from the first, except that a greater amount of water would be thrown up by the two
detonations. In fact, the magnitude of damage and flooding would be better described
by two torpedo hits rather than one. The torpedo hit (or hits) produced severe structural
damage between the "Y" turbogenerator (action-machinery) room and the port
diesel generator room.
A survivor from the port diesel generator room claimed that the transverse bulkhead
(frame 206) at the after end of this space "caved in." Such damage is very
significant, since it confirms a torpedo hit close to the bulkhead. The claim that the
bulkhead collapsed into the space indicates that the torpedo struck abaft the bulkhead.
The closer the torpedo struck to the main transverse bulkhead, the greater the
amount of deflection carried into it by the deformation of the very stIOng torpedo
(longitudinal) bulkhead. The deformation of the main transverse bulkhead was carried
well inboard, despite precautions taken by the structural designers and the lessons
learned about bulkhead structural details during the Job-74 tests. It caused some
damage to a flat in way of a reserve feedwater tank in Ny " boiler room. The designers
had given special consideration to this flat's design, but the deflection from the longitudinal
torpedo bulkhead was great enough to destroy the watertight integrity of the
feed tank.
A survivor from the "yn action-machinery room reported damage to the turbogenerator,
while another claimed that the outboard main propulsion shaft which
passed through this space broke. This was probably incorrect; what he may have seen
was the line bearing being pulled off its foundation by a wobbling shaft. The "Y"
action-machinery room and number 12 breaker room, immediately above, flooded
rapidly. There are no details available of structural damage to these compartments,
but it is possible that the flooding could have been caused by damage to, or insufficient
closure of, a watertight door into the escape trunk from the compartment below. A
considerable amount of steam collected at the fOlWard end of the action-machinery
space, making escape from this compartment hazardou s. A survivor from breaker
room 12 claimed to have seen two badly burned men going up the escape
trunk. The lIy" action machinery room was a hot space with superheated steam
coming to the turbogenerator from "yn boiler room. The steam pipe was insulated,
but the exhaust from the generator was not. Another steam pipe went to the hydraulic
pwnp. It is quite probable that one or all of these pipes ruptured when flooding water
made contact, releasing superheated steam, further complicating damage control.
According to the ship's officers, the damage-control parties had the situation
almost under control around 1220. It takes twenty to thirty minutes for a damagecontrol
party to determine the extent of damage, how best to control the situation,
and finally to commence efforts to shore up weakened structure and reinforce hatches
or doors to flooded compartments. The problem in the Prince of Wales was that the
lack of communication caused by the power failure made it difficult for the damagecontrol
central to know the severity of the problem. In fact, Captain Leach had difficulty
in determining just what was wrong with his ship. Nonetheless, a number of
temporary electrical lines were rigged aft to supply emergency power, but the second
torpedo attack simply overwhelmed the crew's capabilities, and many of these lines
were never connected to the equipment they were intended for. As the action took
place near the equator, more ventilators than usual were open. It is probable that
several ventilator systems were left open or not properly secured after the first torpedo
attack, thus increasing the area of flooding. Moreover, damage control was hampered
by high temperatures within the ship {92°F in living spaces and 1250 or more in some
machinery spaces}. Also, ventilation, lights, and communications failed almost instantaneously,
and the combined list and trim made access difficult. Almost every
member of one damage-control party was overcome by heat exhaustion, but many
returned after a short rest topside .
Répondre

Revenir à « Biblio Aéro »