Page 1 sur 1

Pas d'hélice

Publié : mar. déc. 18, 2018 9:46 pm
par hialmar
Salut à tous. Quelqu'un pourrait-il m'expliquer brièvement comment marche le pas d'hélice, car ce n'est expliqué nulle part. Et surtout, qu'est-ce que que ça donne en pratique sur les différents avions. J'ai vu qu'il fallait le réduire au minimum au décollage sur les bimoteurs, qu'en est-il des monomoteurs ? Et en gros, quand faut il passer en manuel ? Merci d'avance d'éclairer le profane que je suis :emlaugh:

Re: Pas d'hélice

Publié : mar. déc. 18, 2018 10:08 pm
par Nonolem
Sur les chasseurs et la plupart des bombardiers russes et alliés, le pas d'hélice est réglé par un dispositif de vitesse constante. Tu règles le pas d'hélice à travers le régime moteur. Mettons, tu mets 2000 t/m, et le pas d'hélice se réglera automatiquement pour garder ce régime.

Sur les chasseurs russes, à part l'I16, il n'y a pas de limitation de régime, donc tu mets à fond et tu n'y touche plus, sauf si tu as besoin de freiner rapidement ou de refroidir ton moulin, là tu baisses le régime.

Sur d'autres chasseurs (I16, Spitfire, P40), c'est le même principe mais tu as des limitations : le moteur cassera au bout d'un certain temps si tu mets trop de tours et trop de pression d'admission. Le moteur ne supporte pas trop longtemps la manette des gaz à fond et le régime moteur au max en même temps (ce qui correspond à la surpuissance). Il faut regarder les limitations suivant le type de moteur.

Sur les chasseurs allemands, tout est géré automatiquement. On peut passer en manuel, mais faut demander aux spécialistes, je gère pas ça perso.

Sur les bombardiers allemands (He 111, Stuka), c'est pas automatique et il faut gérer tout ça de façon précise. Pareil, demander aux spécialistes, j'ai juste essayé un peu... c'est assez pointu. Tout à fait faisable bien sûr, mais il faut y consacrer un peu temps pour bien maitriser un avion.

Des gens ont fait des fiches techniques, des modes d'emploi, pour les différents avions, qui comportent bien sûr la gestion du moteur. Ici sur ce forum par exemple :

viewforum.php?f=455&sid=b1100b55b071573 ... f7d8e8fdc4

Re: Pas d'hélice

Publié : mar. déc. 18, 2018 10:20 pm
par Ric
Avec quelques notions d'anglais, vous devriez pouvoir vous en sortir avec cette vidéo:


Re: Pas d'hélice

Publié : mar. déc. 18, 2018 11:45 pm
par Faucon
Aucunes distinctions entre monomoteur et bimoteur.

Globalement tout est dit par Nonolem (+ la vidéo qui doit bien expliquer le principe du régulateur de pas), je corrige juste 2 trucs:

- Pour freiner il vaut mieux être plein petit pas (= régime max). Il y a plus d'angle entre la pale d'hélice et le vent relatif donc + de freinage. En réduisant toute la puissance le régulateur réagit en passant plein petit pas (= petit angle entre la pale d'hélice et son plan de rotation) et pour garder au mieux le régime voulu.

- Les bombardiers allemands ont un régulateur à vitesse de rotation constante et non pas du manuel.


Donc en gros, sur 109 et 190, te prend pas le chou, t'as juste à gérer les gaz. C'est beau la technologie. Le reste, c'est du pas à vitesse constante.

Sur les avions russes, à part certains (Mig3, I16, IL2, La5FN, peut être d'autre), tu peux rester plein petit pas en permanence, pas de restrictions.

Sur les autres, en plein petit pas (et pleine puissance), faut attention à la durée de vie du moteur. T'as ces infos dans l'onglet caractéristiques pendant le briefing mission. Par exemple un Stuka tient théoriquement et sans risques 1min avec pleine puissance plein petit pas. A partir de là, ton moteur risque de te lâcher, plus ou moins rapidement.

Re: Pas d'hélice

Publié : mer. déc. 19, 2018 1:11 am
par Taeht Dewoht
En chasseur russe, tu peux rester sur le petit pas constamment s'il s'agit d'une courte sortie comme sur le serveur berloga ou en mission rapide. Mais si c'est une longue mission, vu l'autonomie des chasseurs, il faut y aller à l'économie et donc augmenter le pas d'hélice et réduire les gaz pour obtenir une vitesse de croisière satisfaisante. Sans compter qu'alors, tu peux pratiquement fermer les radiateurs et gagner des k/h

Si tu restes constamment sur le petit pas avec les gaz réduits, c'est faisable mais pas recommandé: un peu comme si tu restais en 4° sur l'autoroute sans trop appuyer sur les gaz (tu consommes quand même), alors qu'il y a une 6 ° et que tu peux appuyer davantage et rouler en croisière.
Et comme en voiture en 6°, impossible avec le pas réglé sur grand d'accélérer et d'obtenir de la pêche en évolution. Ce n'est qu'en cas d'urgence: combat et attéro/décolo que le petit pas est poussé à fond.

Re: Pas d'hélice

Publié : mer. déc. 19, 2018 9:26 am
par Celtarcs
Faucon a écrit :
mar. déc. 18, 2018 11:45 pm
- Pour freiner il vaut mieux être plein petit pas (= régime max). Il y a plus d'angle entre la pale d'hélice et le vent relatif donc + de freinage. En réduisant toute la puissance le régulateur réagit en passant plein petit pas (= petit angle entre la pale d'hélice et son plan de rotation) et pour garder au mieux le régime voulu.
Bonjour Faucon,

Ne s'agit-il pas plutôt du grand pas ?

Sinon Hialmar, il existe en plus des très bonne explications décrites ici, un article sur le pas d'hélice sur le WikIl2 : http://www.wikil2.fr/doku.php?id=manuel ... pas_helice

Re: Pas d'hélice

Publié : mer. déc. 19, 2018 9:47 am
par Faucon
Non je confirme, plein petit pas = réglage pour le maximum de tr/min = angle minimum entre la pale d'hélice et son plan de rotation.

Si tu lui enlèves toute la puissance, le régulateur réagit en diminuant au maximum le pas, pour entretenir les tr/min, d'où cet effet d'aérofrein.


Contrairement à ce qu'on imagine (moi le premier avant), réduire les tr/min ne diminue quasiment pas la consommation (= quasi négligeable). La consommation est directement liée à la position de la manette des gaz (et à la richesse naturellement). Tout comme l'idée qu'on peut gagner de la vitesse en réduisant les tr/min. La pareil, c'est quasi négligeable.


Mais j'avance ça uniquement sur mon expérience réelle sur Lycoming O540 (315cv) avec pas variable, sur des machines qui filent à ~300km/h en croisière. C'est peut être moins négligeable sur des engins de + de 1000cv.

Re: Pas d'hélice

Publié : mer. déc. 19, 2018 10:01 am
par sport02
le plus simple c' est assigner un axe ou une commande + et - et d' essayer par soi même .
en gros c' est un peu comme une boite de vitesse mais en continu , comme si on avait une multitude de rapports .

Re: Pas d'hélice

Publié : mer. déc. 19, 2018 11:18 am
par Celtarcs
Merci Faucon pour ton retour ;)

Re: Pas d'hélice

Publié : mer. déc. 19, 2018 5:12 pm
par hialmar
Ok, merci pour vos réponses, je vais essayer d'assimiler tout ça ;)

Re: Pas d'hélice

Publié : jeu. déc. 20, 2018 7:08 am
par Faucon
Pour donner un ordre d'idée sur la conso, pour une variation de 0.1 ATA (pression d'admission), on passe de 400 à 300 L/H. Si on retire 100 trs (2400 > 2300) on gagne environ 30L/H.

Re: Pas d'hélice

Publié : jeu. déc. 20, 2018 9:25 pm
par Nonolem
Faucon a écrit :
mar. déc. 18, 2018 11:45 pm
Aucunes distinctions entre monomoteur et bimoteur.

Globalement tout est dit par Nonolem (+ la vidéo qui doit bien expliquer le principe du régulateur de pas), je corrige juste 2 trucs:

- Pour freiner il vaut mieux être plein petit pas (= régime max). Il y a plus d'angle entre la pale d'hélice et le vent relatif donc + de freinage. En réduisant toute la puissance le régulateur réagit en passant plein petit pas (= petit angle entre la pale d'hélice et son plan de rotation) et pour garder au mieux le régime voulu.

- Les bombardiers allemands ont un régulateur à vitesse de rotation constante et non pas du manuel.

Oui, oui, bien sûr, je voulais juste dire que c'était pas automatique comme pour les chasseurs allemands. Et que c'est pointu de faire grimper un Stuka à pleine charge sans péter le moulin. On est déjà bien près de la vitesse de décrochage en palier en respectant les limitations, en trimballant les grosses bombes et pas mal de carburant. On comprend pourquoi le Stuka était considéré comme efficace si il ne rencontrait pas d'opposition...

Il y a des restrictions sur le I16 : si tu ne veux pas être en surpuissance, il faut un peu baisser le régime moteur ou la pression d'admission, sinon le moulin lâche au bout de pas beaucoup de minutes. Il faut juste baisser un petit peu les gaz et/ou les tours, mais il faut en tenir compte. C'est le seul chasseur russe un peu "limité".