techniques BVR...

Venez faire partager vos impressions de vols, vos tactiques, vos screens et vos vidéos.

HubMan
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1056
Inscription : 07 décembre 2005

#126

Message par HubMan » sam. mars 11, 2006 5:12 pm

Salut :)
Snorky Killer a écrit : Heu si je puis me permettre... Non en tout cas pas vraiment... Vous débattez de significations et de portées de termes techniques... vous les espliquez pas vraiment... En fait, pour moi en tout cas, c'est comme si vous parliez de CAVOK sans expliquer de quoi se compose un bulletin météo ou de METAR sans en donner les clés pour le décrypter...

Ca doit être très intéressant pour les initiés mais térriblement frustrant pour ceux qui voudraient comprendre mais qui sont totalement largés... Ca me rappelle même un scketchs des Inconnus : Celui de "Isabelle à les yeux bleus" où les membres du groupe se retrouvent ensuite sur le plateau d'une émission télé et commencent à discuter de matos technique et de compatibilité en laissant complétement l'interview de coté...
On a essayé de définir certains termes au fur et à mesure des posts ou a-posteriori, mais c'est évident qu'il y en a qui ont du rester obscurs (c'est un Thread, pas un exposé structuré... ). Si tu veux des infos directes ou des liens (et qu'on peut t'en donner), n'hésites pas à demander ! :)
Crickey a écrit :mince on vient de découvrir le pourquois du comment des procédure NATO :usflag:


tu veut dire en ladder? :Jumpy: :Jumpy: ce qui est génial c'est qu'on peut y jouer jusqu'au bout de la nuit a "trouve mon sinonyme en brevety" :tongue:
Oui. Mais faut être au moins 3 pour former un LADDER ]
Ben je dis ça, c'est de mon expérience perso, les gens chez nous qui s'en servent utilisent souvent pas la même version, comme en plus ils ont appris aux autres si jamais y'a le moindre changement dans les termes faut que ça se répercute en aval -> dawa monstre

Dans une même armée de l'air (ou dans une meme école de chasse virtuelle) j'admet tout à fait que ça marche très bien vu que nécessairement tout le monde apprend la même version, mais entre pilotes venant d'horizons différents, pour avoir testé, c'est une vraie plaie

Exemple : sur la vidéo Bad Day du forum escadrille on entend Afdol se faire corriger par Psycho parce que Psycho a expliqué un terme du brevity a Afdol mais entre temps Psycho a été discuter du brevity avec Fanche qui est controleur de DA et du coup Psycho a changé ses termes mais pas Afdol et il faut tout rééxpliquer ... et ça sort en plein combat !

Ceci dit je garde ton idée des bisounours de côté ... "dites-le avec des fleurs"
[/QUOTE]
Oui. A partir de 4 personnes ensembles, si on est pas "rodé" au niveau communication, ça devient très dur... :) (Et le "Flower Power" en BVR, je suis sur que ça peut donner quelque chose de marrant : "Salut Ivan, ça va ? La forme ? tu veux pas ranger tes ALAMO, qu'on règle tout ça au bistro ? " ;))

Ciao :)


Hub.
-
ImageImage
ImageImage
ImageImage

Snorky Killer
Apprenti-Mécano
Apprenti-Mécano
Messages : 376
Inscription : 23 octobre 2004

#127

Message par Snorky Killer » sam. mars 11, 2006 11:21 pm

Par où commencer justement sachant qu'à peu près tous les termes techniques utilisés (Beam, Cranck, Pump, etc) me sont inconnus... Le Drag à été expliqué Ok mais les autres non... Désolé de plomber l'envolée lyrique ou de faire un peu de HS mais... Un post explicité et post-ité ne serait pas du luxe...

Et après tout, pourquoi attendre qu'un modo le fasse ? D'après ce que je vois, il y a suffisemment de personnes avisées rien que sur ce thread pour en faire une ébauche non ?


A moins bien sur que ce ne soit qu'un concours de gonflette de termes techniques à qui sortira le plus gros mot:tongue:



:exit:

Ce qui tombe sous le sens rebondit ailleurs
Optimiste et pessimiste sont également nécessaires à la société, l'optimiste invente l'avion, le pessimiste invente le parachuteImage

Image ImageImage

HubMan
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1056
Inscription : 07 décembre 2005

#128

Message par HubMan » dim. mars 12, 2006 6:48 pm

Snorky Killer a écrit :Par où commencer justement sachant qu'à peu près tous les termes techniques utilisés (Beam, Cranck, Pump, etc) me sont inconnus... Le Drag à été expliqué Ok mais les autres non... Désolé de plomber l'envolée lyrique ou de faire un peu de HS mais... Un post explicité et post-ité ne serait pas du luxe...

Et après tout, pourquoi attendre qu'un modo le fasse ? D'après ce que je vois, il y a suffisemment de personnes avisées rien que sur ce thread pour en faire une ébauche non ?


A moins bien sur que ce ne soit qu'un concours de gonflette de termes techniques à qui sortira le plus gros mot:tongue:


Tu veux dire, quelque chose comme le post disponible dans la 10ème page de ce Thread (disponible ici ou en "Quote" à la fin du post...) ]Ok. Petit récapitulatif. Au passage, ce que j'appele le sens "strict", c'est la définition tirée du "Brevity Code" ie le lexique utilisé par l'USAF, le sens "général" est la définition plus large crée par l'usage :

-- Le BEAM/NOTCH --
- De façon "stricte", le BEAM définit quand ta -cible- a un angle d'aspect de 70° à 110° ie quand elle est à peu près perpendiculaire à la ligne imaginaire qui irait d'elle à tes yeux.
Si c'est toi qui pratique cette manoeuvre contre une menace (missile, radar...), c'est pas du "beam", c'est du "notch" ! :)
J'ai cru comprendre qu'on peut dire qu'on même qu'on "beame" soi même un radar/une cible tant qu'il n'y a pas de menace en l'air !

- De façon générale, c'est quand soi même/le bandit se place perpendiculairement à l'émission d'un radar.

Bref... Pour un peu parler du principe : être plus bas qu'un radar te permettait il y a longtemps de te faire passer pour un écho du sol (une voiture, un toit de maison, un rocher, ça réfléchit les ondes électromagnétiques au même sens qu'un jet...).

Pour éviter ce problème qui faisait qu'un radar regardant vers le bas (look-down) était -beaucoup- moins performant qu'un radar regardant vers le haut (look-up) du fait des échos parasites du sol ("ground clutter"), on a utilisé l'effet Doppler, qui fait qu'une onde électromagnétique réfléchie voit sa fréquence décalée en fonction de la vitesse de la surface qui l'a renvoyée (c'est exactement comme les trains qui produisent un son plus aigu quand ils viennent vers toi et plus grave quand ils s'éloignent)

Les objets fixes au sol produisent un décalage donné, les objets mobiles comme un avion en produisent un autre.

Si tu es capable de filtrer les échos en fonction de leur décalage en fréquence, tu peux éliminer les échos du sol. C'est exactement ce qui se passe : autour d'une certaine fourchette, ils ne pas affichés sur un radar utilisant un filtre Doppler.

Et mon "notch/beam" tu me diras ? Et bien les gars ont pas mis longtemps à comprendre que si tu es en face d'un radar Doppler et que tu décris un cercle autour de lui (ie que te places sur une trajectoire perpendiculaire à la droite tirée entre toi et le radar) tu as alors la même vitesse de rapprochement que les objets fixes du sol ! Et là crack, magie tu peux te faire passer pour un caillasse ou un petit pont, le filtre te vire de l'écran et tu disparais.

Les radars embarqués dans les chasseurs actuellement sont en général du type "pulse-doppler" ie fonctionnent à la fois comme un radar "à l'ancienne" qui a du mal à regarder vers le bas mais qui a de très bonnes performances par ailleurs et un radar de type Doppler qui est hyper efficace pour filtrer les échos du sol, mais qui offre de moins bonnes performances le reste du temps.

Au final, le filtrage Doppler n'est appliqué que lorsqu'il est nécessaire, ie quand le radar regarde vers le sol et doit éliminer les parasites. Tu vois donc que si tu es vraiment plus haut que le radar, tu pourras "notcher" tout ce que tu veux, tu seras toujours une superbe cible en "look-up".

L'un des autres intérêts du beam, outre exploiter le "Doppler Notch", c'est que si on te tire un missile, il va devoir parcourir un chemin beaucoup plus long que si tu avais continué à lui foncer dessus. Et un missile, ça pousse très fort au début pendant quelques secondes... Après, ça plane en général... :)


-- LE CRANK --
Quand tu tires un missile à guidage radar semi-actif (SARH = Semi Active Radar Homing = Fox 1), ie un missile qui n'emporte qu'un récepteur radar et qui utilise le radar de l'avion tireur pour se guider (Alamo R27ER, Sparrow AIM-7, Super 530D etc...) tu te retrouves face à une problématique très simple : tu dois pointer le radar de ton avion depuis le tir jusqu'à l'impact sur la cible pour guider ton missile.
Vu qu'il y a de fortes chances que le gars en face te fasse pareil, tu as envie que ton missile le déboite avant le sien !
Outre utiliser un missile plus rapide, voler à une vitesse/altitude plus élevée, tu as une autre méthode géométrique.
Il s'agit de ne pas voler directement vers l'adversaire, mais de le mettre "sur le coté" avec de l'angle. Comme ça, au moment de l'impact, tu devrais te trouver assez loin (la distance à la cible à l'impact est appelée "F-Pole") en diminuant ta vitesse de rapprochement. La limite angulaire à laquelle tu arrives à garder le lock et guider ton missile dépend de la capacité de ton radar à s'orienter sur le coté ("radar gimbal limit").

La technique de "crank", peut aussi s'appliquer au cas où tu tires des missiles à guidage radar actifs (ARH = Active Radar Homing = Fox 3), ie un missile qui emporte un radar lui même (Adder R77, AMRAAM AIM-120, Mica EM...)

Le problème avec ce type de missile, c'est qu'ils emportent bien un radar, mais qu'il n'est pas assez puissant pour guider le missile si il est tiré de "loin".
La première partie du vol est assurée au moyen d'une liaison cryptée (datalink) entre l'avion et le missile, fournissant au missile la position de la cible déterminée par le radar de l'avion tireur !

La première partie est analogue à celle du tir d'un Fox 1 : la manoeuvre de "crank" et l'angle mis, évite de se rapprocher trop vite et laisse plus de temps au missile pour faire plus de chemin. La distance à laquelle le radar du missile prend la relève et qu'il devient totalement autonome est appelée "A-Pole", on dit que le missile passe alors "PITBULL".
(pour finir avec les "machins-Poles", les "E-Pole" est la distance minimale à un bandit qui vient juste de shooter un missile, à partir de laquelle il n'est plus possible d'échapper au missile en se contentant de s'enfuir le missile dans le dos ie en PUMP, voir plus bas...)


-- Le DRAG --
- De façon stricte, c'est quand une -cible- a un angle d'aspect stable compris en 0° et 60° (ie quand l'angle entre la demie droite issue de "l'arrière" de la cible fait un angle de 0° à 60° avec la droite allant de tes yeux à la cible).
Ca veut dire que la cible ne se dirige pas vers toi et est en train de s'enfuir.

- De façon générale, c'est faire courir un missile ou un bandit après soi ou qu'un bandit le fait.

NOTA :
- un "drag" réalisé contre un bandit est une technique classique pour permettre à son wingman d'allumer le bandit du fait de sa trajectoire prévisible/le fait qu'il vous poursuive sans faire attention à autre chose/le ramener vers votre ailier.
- un drag sur un missile est chercher à l'épuiser en lui faisant faire de la route. La manoeuvre de PUMP (voir dessous) est un cas particulier de drag.

-- Le PUMP --
- de façon stricte, c'est passer à un faible angle d'aspect (ie, tourner le dos à une menace/point de référence géographique) pour cesser de se rapprocher de la menace/point de référence -avec- l'intention de réengager.

- de façon générale : c'est mettre et garder la menace (avion/missile) dans son dos, près de ses 6h pour l'empêcher de se rapprocher.

-- PITBULL --
Défini le fait qu'un Fox 3 (missile emportant son propre radar) passe "actif", ie qu'il est phase ou il peut employer son propre radar pour se guider est n'est plus dépendant du radar de l'avion tireur.

--MAD DOG--
Défini le fait qu'un Fox 3 (missile emportant toujours son propre radar ;)) est tiré sans avoir de lock / est passé actif et n'a pas de cible lockée. Dans tous les cas, ça veut dire que le missile est dans la nature et va se vérouiller sur la première cible qu'il croise, amie ou ennemie. Et si il y a des friendlies au milieu, c'est en général pas bon ! ;)

Par extension, on utilise aussi le terme pour les Fox 2 (missiles en général à courte portée se guidant sur la chaleur dégagée par un avion ie Archer R73, Sidewinder AIM-9, "550" Magic 2...)



Ciao :)


Hub.

PS : c'est vrai que le vocabulaire peut rapidement rendre les choses incompréhensibles :)
PPS : cherche "Brevity Code" sur google, c'est le lexique des termes utilisés par l'USAF et dont dérivent la majorité des expressions utilisées. Je l'aurai bien mis en "pièce jointe", mais ce genre de doc issue de l'armée US peut avoir une présence contestable sur un forum français ;)

* Edit : j'ai affiné certaines définitions et rajouté "PitBull" / "MadDog" *[/QUOTE]
-
ImageImage
ImageImage
ImageImage

Snorky Killer
Apprenti-Mécano
Apprenti-Mécano
Messages : 376
Inscription : 23 octobre 2004

#129

Message par Snorky Killer » dim. mars 12, 2006 10:28 pm

[quote="HubMan"]Tu veux dire, quelque chose comme le post disponible dans la 10ème page de ce Thread (disponible ici ou en "Quote" à la fin du post...) ]


Hi.
J'ai prit en cours ce thread et comme tu le dit, il est long et très riche. De là à me dire que je me plaint... Je ne pense pas... J'ai juste demandé si on pouvait mettre les sous titres étant donné que nous étions sur un forum dédié à la simu (et donc accessible au plus grand nombre) et non sur un intranet de l'Air Force...:usflag:


Maintenant, je vois que l'explication existe déja, Méa culpa. N'empèche que l'extraire et en faire un post unique et demander à un modo de post-iter le renderait bcp plus utile et accessible aux nouveaux (ou moins nouveaux) arrivants qui doivent couler lamentablement en essayant de suivre un thread de ce niveau...:huh:



A bon entendeur...:cowboy:

Ce qui tombe sous le sens rebondit ailleurs
Optimiste et pessimiste sont également nécessaires à la société, l'optimiste invente l'avion, le pessimiste invente le parachuteImage

Image ImageImage

HubMan
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1056
Inscription : 07 décembre 2005

#130

Message par HubMan » lun. mars 13, 2006 12:00 pm

Salut,


Alors :
Snorky Killer a écrit :Hi.
J'ai prit en cours ce thread et comme tu le dit, il est long et très riche. De là à me dire que je me plaint... Je ne pense pas...
Et ça, c'est quoi ? :
Snorky Killer a écrit :Par où commencer justement sachant qu'à peu près tous les termes techniques utilisés (Beam, Cranck, Pump, etc) me sont inconnus... Le Drag à été expliqué Ok mais les autres non... Désolé de plomber l'envolée lyrique ou de faire un peu de HS mais... Un post explicité et post-ité ne serait pas du luxe...

Et après tout, pourquoi attendre qu'un modo le fasse ? D'après ce que je vois, il y a suffisemment de personnes avisées rien que sur ce thread pour en faire une ébauche non ?


A moins bien sur que ce ne soit qu'un concours de gonflette de termes techniques à qui sortira le plus gros mot:tongue:



:exit:
Hah, oui, je sais, "c'était pour rire..." :p

Sinon, pour :
Snorky Killer a écrit : ... J'ai juste demandé si on pouvait mettre les sous titres étant donné que nous étions sur un forum dédié à la simu (et donc accessible au plus grand nombre) et non sur un intranet de l'Air Force...:usflag:
On avait -déja- mis les sous titres. Si tu lis les Threads en diagonale, c'est pas notre faute... Quand aux anglicismes, si il y a bien un milieu où ils sont quasi incontournables, c'est bien la simu. A notre niveau, quasiment -toute- la doc sérieuse est uniquement disponible en anglais (ou alors sous forme de traductions) et reprend les procédures de l'US Air Force. Alors t'étonnes pas si ça parle de crank, pump et beam ! ]
...
Maintenant, je vois que l'explication existe déja, Méa culpa. N'empèche que l'extraire et en faire un post unique et demander à un modo de post-iter le renderait bcp plus utile et accessible aux nouveaux (ou moins nouveaux) arrivants qui doivent couler lamentablement en essayant de suivre un thread de ce niveau...:huh:
A bon entendeur...:cowboy:
...
[/QUOTE]
Oui. Et si tu pouvais le faire toi même, on apprécierait énormèment, parce que ce serait réellement -constructif-. Relis ce Thread depuis le début, ouvre un nouveau Thread , copie colle ce qui te semble intéressant pour commencer (pour mes posts y'a pas de soucis... mais demandes éventuellement aux autres personnes si tu leur empruntes des choses... ), puis on discute tous de ça et tu réédites ton premier message au fur et à mesure si il y a besoin.

On se fera un plaisir de t'aider à enrichichir un peu la communauté à ton tour... Et en plus tu y apprendras au passage une -foule- de choses (et pas seulement liées à la simu...) ;)

"A bon entendeur... :cowboy:" ;)

Hub. :)


PS : Au passage, CheckSix, c'est un peu comme la FNAC : tu peux te "servir" tout seul, mais si tu demandes aux "vendeurs" (qui dans notre cas le seraient à titre bénévole...), c'est mieux de dire "S'il vous plait" ! ;) :)
-
ImageImage
ImageImage
ImageImage
Avatar de l’utilisateur

Flogas
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1584
Inscription : 09 janvier 2004

#131

Message par Flogas » lun. mars 13, 2006 3:00 pm

Suite à la lecture fort enrichissante de ce post, j'essaye de m'entrainer au BVR en appliquant vos conseils. Et j'ai une question à propos de l'efficacité des R27-ER.

Une de mes missions d'entrainement me pose un problème :
Moi - Su-27 - R27-ER * 2 + R27-ET * 2 + R73 * 4.
Cible - F-18.

J'ai du la faire une dizaine de fois et je n'ai jamais eu un seul hit avec les ER :hum:

En principe, mes conditions de tirs sont :
- le 1er à 5000m d'altitude, 3/4 portée max, pour le "maintenir défensif",
- crank à gauche, en lègere descente,
- le 18 plonge en burner, en s'éloignant vers ma droite, je descend aussi et je le suis doucement pour ne pas perdre le lock (que je ne perd pas),
- je tire mon 2e ER,
- j'ai un launch warning, je garde quand même le lock quelques secondes et je pump en NOE,
- en principe je le perds et je me mange son 2e AIM-7 :sweatdrop

En matant les tracks, je constate que les ER semblent perdre leur cible (ils ont toujours une vitesse supersonique, à peut etre 1000m au dessus et devant la cible, et continuent à voler droit sans tenter d'ajuster) bien que j'ai toujours un lock.

Alors normal, pas normal ? Erreur de débutant ? Missile pourri ?

En tous cas je continue à travailler tout çà, merci de vos infos :yes:
Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent.

Three Point Landing

ayurud
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 66
Inscription : 14 décembre 2005

#132

Message par ayurud » lun. mars 13, 2006 4:09 pm

-> McCallaway si tu es en 1vs1, le pump est a oublier, en tout cas je n'en ai jamais eu besoin....

tu engage visiblement la cible dans de bonnes conditions et le manque de 'touche' de la part des ER n'est pas etonnant contre un F18 vu sa manoeuvrabilité donc faut plutot le gener a l'ER et se raprocher pour lui metre un ET...

prend plutot un F15 ou F16 pour commencer, tu vera que ton ER fera parfois mouche meme si c'est plutot le 2eme qui fait mouche en général, a condition de ne pas l'avoir tirer trop tard....si tu le tire trop tard, la cible peu ré-esquiver plus facilement vu qu'elle s'est remise en bonne condition pour entamer ses prochaines manoeuvres d'esquive... dans ce cas tu te raproche de la cible pour la finir au ET ! (d'ailleur si tu utilise la technique de MAJOR, il faut etre pleine PC tout le temps de ton crank+baisse d'alti pour te raprocher vite pour les ET , tout en pouvant esquiver les fox 3 au SPO).

si tu a un depart missile , continu ton crank et si c est un fox 3 tu pourra l esquiver assez facilement grace au spo + chaff. si c est un aim7 (donc fox 1) c est un peu moin facile continu ton crank (avec un peu de chance l enemi qui tente aussi d'esquiver tes ER perdra son lock) puis pique vers le sol puis redresse en prennant un peu de G + chaff, il ne suivra sans doute pas...le tout en crank donc en conservant ton lock,ce qui te permet de pas perdre la cible de vue, de t en raprocher pour le ET et du coup les ER continuent a l embeter, ce qui evite de se prendre un deuxieme depart missile.

si tu pump, la, il a tout le loisir de te suivre pour te coller un deuxieme aim7, fatal normalement.... a la limite si vraiment tu panique, beam a 90° pour eviter le missile mais ne pump pas car tu aura personne pour engager et empecher l enemi de te shooter comme a la foire...

je laisse soin aux experts de me corriger si je me trompe ou de completer :innocent:

EDIT : et puis en 1vs1 pour l 'entrainement, prend 2ER de +, laisse les ECM au hangar....parce que a moins de savoir tres bien s'en servir pour faire chier le gars en face, la plupart du temps tu t en sert que tres peu, surtout en entrainement d'engagement 1vs1 contre l'IA dans des conditions connues et que tu a decidé... la normalement c est l'IA qui est sensé être en défensive et pas toi ^^

EDIT 2 : apres avoir vu les track de hubman et m 'etre entrainé a ca, tu peu en cas de départ missile , ralentir sur ton crank (tomber a 600/650 de vitesse) puis commencer un snake (crank gauche puis crank droite en fait + chaff biensur) ca qui pourrira la durée de vie des missiles qui tenterons de te suivre : ca marche tres bien.... sauf certaines fois lol parce qu'il faut bien maitriser avant de faire ca, c est une methode moins sécurisante a mon gout que la technique crank de major mais tu peu te faire plaisir des fois et aller jusqu au merge et finir au gun ou au 73 :tongue: (gaffe au IR cependant donc quand tu es pres, pense a finir ton snake avec des flares plutot que chaff sinon boom ), sinon comme au track d entrainement fourni ds FC tu peu, quand tu voit que le merge se raproche, entamer un joli tonneau barriqué+flares pour esquiver les IR, mais la encore c'est assez chaud a BIEN maitriser la manoeuvre pour esperer avoir plus de 50% de chance de survie.
LOMAC + FC 1.12a patché FR

Athlon XP 64 3500+ // 1Go DDRam // MSI geforce 7800 GT 256moDDR PCIxpress // HDD 120 Go SATA
Connection au net : 56k :crying:
Joystick : Saitek Cyborg evo

Seek and...... seek and destroy !!! (certains reconnaîtrons peu être...)

Et hop un liens vers mes tracks : http://rronsain.chez-alice.fr/tracks.html
Avatar de l’utilisateur

Flogas
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1584
Inscription : 09 janvier 2004

#133

Message par Flogas » lun. mars 13, 2006 6:08 pm

Merci Ayurud. J'en conclue que ce manque de succés vient surtout de la manoeuvrabilité de l'avion cible, pas d'une grosse bourde de ma part.
Et effectivement, bonne remarque pour le pump, je me mets tout seul sur la défensive, c'est pas très malin. Faut que je travaille cette barrique.

Entrainement entrainement :sweatdrop
Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent.

Three Point Landing

HubMan
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1056
Inscription : 07 décembre 2005

#134

Message par HubMan » lun. mars 13, 2006 7:02 pm

ayurud a écrit :-> McCallaway si tu es en 1vs1, le pump est a oublier, en tout cas je n'en ai jamais eu besoin....
Oui. Vu l'allonge dont dispose le SU27 et le fait qu'il n'emporte pas de Fox 3, il faut bien se dire que quand on pumpe, on fait un beau cadeau à l'ennemi.
A mon sens, on pumpe quand

- on a un ailier pour faire des manoeuvres coquines.

- on est "TUMBLEWEED" (ie complètement aux choux, qu'on sait plus où sont les bandits, qu'on est paumé, bref que c'est la cata. Si vous entendez un copain dire "TUMBLEWEED", c'est en général sympa de le trouver, lui donner un cap pour l'éloigner des menaces les plus proches en PUMP justement et le couvrir en allumant le bandit qu'il doit avoir invariablement dans ses 6')

- on fait du combat à grande vitesse à la "Bug". On s'approche, on shoote, on cranke, on splashe, on va faire un ptit tour et on revient shooter un bandit de plus... Pour l'avoir essayé en multi (2 Su27 humains vs 4 Mig23 IA "Excellent"), c'est vraiment, très, très efficace.
tu engage visiblement la cible dans de bonnes conditions et le manque de 'touche' de la part des ER n'est pas etonnant contre un F18 vu sa manoeuvrabilité donc faut plutot le gener a l'ER et se raprocher pour lui metre un ET...


prend plutot un F15 ou F16 pour commencer, tu vera que ton ER fera parfois mouche meme si c'est plutot le 2eme qui fait mouche en général, a condition de ne pas l'avoir tirer trop tard....si tu le tire trop tard, la cible peu ré-esquiver plus facilement vu qu'elle s'est remise en bonne condition pour entamer ses prochaines manoeuvres d'esquive... dans ce cas tu te raproche de la cible pour la finir au ET ! (d'ailleur si tu utilise la technique de MAJOR, il faut etre pleine PC tout le temps de ton crank+baisse d'alti pour te raprocher vite pour les ET , tout en pouvant esquiver les fox 3 au SPO).
Oui. Suivant les IA en face, le comportement est vraiment différent (déja précisé par Crickey dans ce même Thread ici).
Pour reparler des Mig23 IA, je les ai vu taper de superbes beams à tour de rôle (ils étaient parfois lockés, mais pas shootés) histoire de s'approcher de nous en se couvrant mutuellement et en pourrissant notre compréhension de la situation... D'accord ils ont des missiles/radars "bas de gammes", mais pour le coup, ils nous ont fait plus transpiré que des F-15 ! :)
Sinon, le shoot au ET, c'est vrai que c'est efficace, mais il faut bien se dire que si on est à portée de ET, on est à la limite de là où les choses peuvent dégénérer très, très vite... Bien sur, contre plusieurs adversaires, ça donne une sorte de capacité multi-cible, mais en 1vs1 ou NvsN bien géré, le ER, c'est une valeur sure... :)

si tu a un depart missile , continu ton crank et si c est un fox 3 tu pourra l esquiver assez facilement grace au spo + chaff. si c est un aim7 (donc fox 1) c est un peu moin facile continu ton crank (avec un peu de chance l enemi qui tente aussi d'esquiver tes ER perdra son lock) puis pique vers le sol puis redresse en prennant un peu de G + chaff, il ne suivra sans doute pas...le tout en crank donc en conservant ton lock,ce qui te permet de pas perdre la cible de vue, de t en raprocher pour le ET et du coup les ER continuent a l embeter, ce qui evite de se prendre un deuxieme depart missile.
Joli. Je me doutais que ce Thread engendrerait des créatures hors contrôle, mais pas aussi vite ]
si tu pump, la, il a tout le loisir de te suivre pour te coller un deuxieme aim7, fatal normalement.... a la limite si vraiment tu panique, beam a 90° pour eviter le missile mais ne pump pas car tu aura personne pour engager et empecher l enemi de te shooter comme a la foire...
[/QUOTE]
Oui. :)

je laisse soin aux experts de me corriger si je me trompe ou de completer :innocent:
On dit aussi des bêtises dès fois : faut pas hésiter à nous arrêter si vous avez des doutes... ;)

EDIT : et puis en 1vs1 pour l 'entrainement, prend 2ER de +, laisse les ECM au hangar....parce que a moins de savoir tres bien s'en servir pour faire chier le gars en face, la plupart du temps tu t en sert que tres peu, surtout en entrainement d'engagement 1vs1 contre l'IA dans des conditions connues et que tu a decidé... la normalement c est l'IA qui est sensé être en défensive et pas toi ^^

Plus tôt tu prends l'habitude de jouer avec les ECMs de façon automatique, moins tu souffriras pour passer immédiatement MUSIC OFF (MUSIC=ECM, MUSIC ON/OFF, c'est les allumer ou les éteindre...)le jour ou ton ailier dira "ça jamme dans tous les sens, t'es où ?" :)
EDIT 2 : apres avoir vu les track de hubman et m 'etre entrainé a ca, tu peu en cas de départ missile , ralentir sur ton crank (tomber a 600/650 de vitesse) puis commencer un snake (crank gauche puis crank droite en fait + chaff biensur) ca qui pourrira la durée de vie des missiles qui tenterons de te suivre : ca marche tres bien.... sauf certaines fois lol parce qu'il faut bien maitriser avant de faire ca, c est une methode moins sécurisante a mon gout que la technique crank de major mais tu peu te faire plaisir des fois et aller jusqu au merge et finir au gun ou au 73 :tongue: (gaffe au IR cependant donc quand tu es pres, pense a finir ton snake avec des flares plutot que chaff sinon boom ), sinon comme au track d entrainement fourni ds FC tu peu, quand tu voit que le merge se raproche, entamer un joli tonneau barriqué+flares pour esquiver les IR, mais la encore c'est assez chaud a BIEN maitriser la manoeuvre pour esperer avoir plus de 50% de chance de survie.
Oui. Faut un peu d'entrainement :) Et surtout pas oublier les Flares...

NOTA : au moment où on voit de petits nuages de fumée gris sous les ailes du bandit, faut pas se dire : "tiens, c'est singulier, ça ressemble pas à des trainées de flares"... Faut se dire "ATTENTIIIIION ! Ca shoote au Fox 2 ! Flares (leurres thermiques), réduction de PC (couper la post combustion pour diminuer sa signature infra rouge / chaleur et rendre le guidage des missiles moins facile) et break (virage le plus serré possible)"

Sinon le tonneau barriqué, c'est vraiment -la manoeuvre- à maitriser pour le merge frontal en sécurité (MERGE= ~moment initial où on se croise au plus près en combat rapproché, "tonneau barriqué"= ~faire un tonneau tout en décrivant un cercle en s'aidant du palonnier, ça donne une trajectoire en "tire bouchon"). Ca fonctionne très bien aussi pour éviter les shoots au canon, que ce soit donc sur la passe frontale, mais aussi quand on est allumé depuis le secteur arrière et qu'on veut sauver sa peau ;) :)

Sinon :
McCallaway a écrit :Merci Ayurud. J'en conclue que ce manque de succés vient surtout de la manoeuvrabilité de l'avion cible, pas d'une grosse bourde de ma part.
Et effectivement, bonne remarque pour le pump, je me mets tout seul sur la défensive, c'est pas très malin. Faut que je travaille cette barrique.

Entrainement entrainement :sweatdrop
Ca vient surtout de la façon dont l'IA réagit en fonction des appareils :) Avec un peu de pratique, tu devrais tailler des shorts au F-15 sans soucis :)



Ciao :)


Hub.


PS : ayurud, tu commences à me faire peur... ;) :)
-
ImageImage
ImageImage
ImageImage

MajorBug
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4451
Inscription : 04 août 2004

#135

Message par MajorBug » lun. mars 13, 2006 11:09 pm

on fait du combat à grande vitesse à la "Bug". On s'approche, on shoote, on cranke, on splashe, on va faire un ptit tour et on revient shooter un bandit de plus
Vais mettre mon © dessus si ça continue :laugh:

C'est une technique très efficace contre plusieurs adversaires avec des ailiers humains : à chaque splash, partir en pump et revenir pour engager de façon "croisée" = essayer de toujours prendre le bandit qui engage son pote et que le pote prenne le bandit qui nous engage ;)

Tout simplement parce que si le bandit suit le copain, il y'a un allié hot et un allié cold à un moment donné, et si la géométrie de l'engagement a été à peu près respectée (tous les cranck du meme coté, tous les pump sur le meme cap, par exemple), le bandit est nécessairement plus proche de l'ailier qui attaque que de celui qui pump, donc il aura une réussite au tir plus importante sans se mettre en danger ;)

Le problème vient quand y'a trois ennemis groupés ou plus, le premier ailier en splash un et part en pump, et l'autre arrive sur deux bandits hot, et par moments ça pique ... dans ces cas là vaut mieux partir en pump sans même tirer et laisser le soin à son ailier de revenir sauver les meubles :sweatdrop:

Dailleurs depuis récement on applique la consigne "engagé sans avoir pu tirer = pump immédiat", on augmente plutôt bien nos taux de survie en faisant ça, mais faut savoir se coordonner (ou avoir un bon awacs) pour garder une SA correcte :huh:
ayurud, tu commences à me faire peur...
Ca tombe bien il va voler régulièrement avec nous (et pourquoi pas intégrer le squad, qui sait ;)) alors tant mieux s'il fait peur à ceux d'en face :laugh:

PS : j'allais oublier, la technique du contrarotatif (cold/hot) marche bien contre des appareils qui ont moins d'allonge que le Su-27, mais déjà contre d'autres Su-27 ça devient compliqué, mais contre des F-15 humains avec leur capacité multicible c'est carrément à bannir :hum:
Image

Crickey
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4027
Inscription : 02 novembre 2003

#136

Message par Crickey » mar. mars 14, 2006 12:03 am

PS : j'allais oublier, la technique du contrarotatif (cold/hot) marche bien contre des appareils qui ont moins d'allonge que le Su-27, mais déjà contre d'autres Su-27 ça devient compliqué, mais contre des F-15 humains avec leur capacité multicible c'est carrément à bannir
pas si tu le fait en azimut et altitude split
Escadrille 352 "les Gladiateurs"

"z'avez le meme rouge ? Je suis fan de Schumacher "

Manfred Von Richthofen
Image
Avatar de l’utilisateur

Flogas
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1584
Inscription : 09 janvier 2004

#137

Message par Flogas » mar. mars 14, 2006 12:04 am

C'est cool je commence à me sentir plus à l'aise, merci encore de vos conseils !

Par contre, contre des F-15, c'est toujours pareil, les
R27-ER ne me servent qu'à "occuper" l'adversaire le temps de balancer des R27-ET. Quasiment jamais de splash.

Questions RWR :
Contre des F-15 music on, vous lachez les ER à combien de barres ?
Comment vous faites pour éviter les Fox3 au SPO ?

Merci encore :notworthy
Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent.

Three Point Landing

MajorBug
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4451
Inscription : 04 août 2004

#138

Message par MajorBug » mar. mars 14, 2006 12:34 am

Contre des F-15 music on, vous lachez les ER à combien de barres ?
A 10 000 mètres, 3 barres. Attention tant que tu es vérouillé HOJ sur la cible, c'est peut etre un bug, mais tu as aucune alerte de tir alors qu'il a déjà tiré depuis un moment ... faut se méfier ;)
Comment vous faites pour éviter les Fox3 au SPO ?
C'est là que ça me fait bien chier d'avoir perdu le commentaire de mes tracks parce que j'avais bien pris le temps de tout expliquer en live :sad:

Si tu es sur et certain qu'un fox 3 arrive, tu restes sur ton cranck/snake, peu importe. Quand tu vois le SPO se vider d'un coup de toutes ses barres, et que la puissance du signal remonte rapidement, c'est que le fox 3 est vérouillé sur toi. A ce moment réduis la vitesse à 800 et garde la. Quand il ne reste plus qu'une barre et demie sur ton SPO (un peu plus d'une et un peu moins de deux ;)), fais une barrique avec le plus de G que tu peux donner, et lache une quinzaine de chaff d'un coup. Efficace à 80% ;)

J'ai jamais constaté de réelle différence mais y'a peut etre un angle à suivre par rapport au missile. De mon expérience ça marche aussi bien si le missile arrive de face que par le travers, donc je saurais pas dire :huh:
Image

ayurud
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 66
Inscription : 14 décembre 2005

#139

Message par ayurud » mar. mars 14, 2006 8:23 am

ayurud, tu commences à me faire peur...
c'est preuve que je m'améliore :tongue: mais je persevere encore a faire des trainning car des fois, celon la situation je me faire encore avoir :busted_re lol !
en tout cas merci ca fais plaisir à entendre :yes: .


EDIT :
MajorBug a écrit :A 10 000 mètres, 3 barres. Attention tant que tu es vérouillé HOJ sur la cible, c'est peut etre un bug, mais tu as aucune alerte de tir alors qu'il a déjà tiré depuis un moment ... faut se méfier ]

oui 3 barres au spo marche nickel sur un HOJ F-15 mais attention, je me suis fait avoir en m'entrainnant : met un F16-A a la place du F-15 et la mauvais habitude que j'avais pris d attendre 3 barre m'on couté la vie : le 16-A rayonne bcp moins par ex a 80 km -> sulement 2 barres allumées sur ton SPO, a 50 km (le moment de shooter pour etre sur) -> il reste 1 a 2 barre a allumer avant d'atteindre le milieu du cadran spo seulement !!!!!

si t essaye d attendre les 3 barres t es fichu lol tu a une vague de 120 qui arrive et tu te dit : "merde mais il était encore loin non ????"

chaque appareil te balaye avec plus ou moin d'intensité et sur ton spo ca a des repercutions flagrentes !

voici suite a des tests, ce que j'ai peu reunir (bien entendu reste a suposer qu'en trainning tu sais contre quoi tu tombe sinon ca reste dur a definir et faut se mefier !) :

HOJ sur :

F-15C -> plus que 3 barres a allumer -> shoot

F-16A -> encore 1 ou 2 barre avant d'atteindre la moitié du SPO -> shoot

F-16C -> plus que 5 barres a allumer -> shoot (il balaye plus 'fort' que le A)

F-18A ou C -> plus que 5 barres a allumer -> shoot

SU 27/33 +ecm -> comme le F-15 plus que 3 barres a allumer -> shoot

MIG 29S -> plus que 5 barres a allumer -> shoot

voila j espere que j ai pas dit de betises mais tout ceci me semble 'valable' quand tu sais le type d'appareil enemi, en entrainement par exemple ou si dans la mission que tu fais, au briefing on te dit les 2 ou 3 zing qui risque de te tomber dessus sinon impossible de savoir dans quel cas de figure on se trouve... a moins d'avoir un awacs et de pouvoir comparer ce qu indique le SPO en intensité aux infos de distance avec le bandit que donne l'awacs !!!

sans awacs c'est plus flippant quoi... ^^
LOMAC + FC 1.12a patché FR

Athlon XP 64 3500+ // 1Go DDRam // MSI geforce 7800 GT 256moDDR PCIxpress // HDD 120 Go SATA
Connection au net : 56k :crying:
Joystick : Saitek Cyborg evo

Seek and...... seek and destroy !!! (certains reconnaîtrons peu être...)

Et hop un liens vers mes tracks : http://rronsain.chez-alice.fr/tracks.html

BlindS
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 71
Inscription : 23 octobre 2005

#140

Message par BlindS » mar. mars 14, 2006 10:43 am

[quote="MajorBug"]
Si tu es sur et certain qu'un fox 3 arrive, tu restes sur ton cranck/snake, peu importe. Quand tu vois le SPO se vider d'un coup de toutes ses barres, et que la puissance du signal remonte rapidement, c'est que le fox 3 est vérouillé sur toi. A ce moment réduis la vitesse à 800 et garde la. Quand il ne reste plus qu'une barre et demie sur ton SPO (un peu plus d'une et un peu moins de deux ]

Si tu es de travers, j'ai remarque qu'un break en montee en rentrant se revellait tres efficace sans avoir a lacher trop de chaff (rq: dumoins en Mig29) ; la barrique restant la seule manoeuvre possible pour un evitement de face. :sweatdrop

HubMan
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1056
Inscription : 07 décembre 2005

#141

Message par HubMan » mar. mars 14, 2006 12:39 pm

Crickey a écrit :pas si tu le fait en azimut et altitude split
Oui. Mais c'est plus dur (faut encore plusd'entrainement) :) Belle remarque au demeurant... :)
ayurud a écrit : oui 3 barres au spo marche nickel sur un HOJ F-15 mais attention, je me suis fait avoir en m'entrainnant : met un F16-A a la place du F-15 et la mauvais habitude que j'avais pris d attendre 3 barre m'on couté la vie : le 16-A rayonne bcp moins par ex a 80 km -> sulement 2 barres allumées sur ton SPO, a 50 km (le moment de shooter pour etre sur) -> il reste 1 a 2 barre a allumer avant d'atteindre le milieu du cadran spo seulement !!!!!
Oui. Il faut shooter suivant le type d'appareil en 1/2 et 3/4 de jauge de puissance de SPO. J'avais pas eu le courage de faire tous les tests que tu as commencé :) Merci du boulot :) J'essayerai de vérifier...

BlindS a écrit :Si tu es de travers, j'ai remarque qu'un break en montee en rentrant se revellait tres efficace sans avoir a lacher trop de chaff (rq: dumoins en Mig29) ]


Oui. Comme déja répété :), on peut faire :

- un break à 700km/h en dessous de 3000m vers le missile préalablement placé à 45° du nez, quand le SPO a sa jauge de puissance pleine plus ou moins aux 3/4 ie ~9 heures (ça dépend un poil de la vitesse du missile), ça marche nickel. Si en plus tu fais corriger le missile sur deux dimensions, ça marche encore mieux (monter/descendre en même temps).

- un "barrel roll" (ie tonneau barriqué ie la méthode favorite de Bug ;)), ça marche très bien pour peu qu'on mette le missile sur le coté du nez. De face, ça marche aussi , mais j'ai l'impression qu'il faut tirer plus de Gs (ça devient un "High G Barrel Roll")

- un "orthogonal roll" ie un "barrel roll", mais avec le missile aligné avec la longueur de l'aile (ie en plein à 90°). Au moment ou le SPO n'a plus qu'une lumière de vide sur sa jauge de puissance, on fait une barrique bien large (par besoin de tirer beaucoup de Gs) et ça passe tranquille.


Ciao :)


Hub.

*EDIT* : orthographe, syntaxe etc... :)
-
ImageImage
ImageImage
ImageImage

Crickey
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4027
Inscription : 02 novembre 2003

#142

Message par Crickey » mar. mars 14, 2006 12:51 pm

Oui. Mais c'est plus dur (faut encore d'entrainement)
vi , c'est ma raison de jouer :)

je suis un adepte inconditionnel du multi et de l'action de groupe, meme offline je ne peut m'empecher de manoeuvrer mes équipiers IA (avec les 3/4 commande dont on dispose) pour faire des tenailles, des bracket, pump, ladder etc.. :tongue:
Escadrille 352 "les Gladiateurs"

"z'avez le meme rouge ? Je suis fan de Schumacher "

Manfred Von Richthofen
Image

MajorBug
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4451
Inscription : 04 août 2004

#143

Message par MajorBug » mar. mars 14, 2006 3:39 pm

Si tu es de travers, j'ai remarque qu'un break en montee en rentrant se revellait tres efficace sans avoir a lacher trop de chaff (rq: dumoins en Mig29) ; la barrique restant la seule manoeuvre possible pour un evitement de face.
Yep avec ma technique de cranck j'arrête pas de faire ça, ça marche aussi très bien contre les fox 1 mais uniquement quand ils ont déjà grillé la quasi-totalité de leur énergie ;)

Un missile qui arrive à 2000 ou 2500 km/h pourra te chopper sans trop de mal si tu ne fais que monter :sweatdrop

Ayu : le F-15 et le Su-27 sont deux cas à part. Quand tu ne sais pas quelle est la menace en face, met toi tout de suite en cranck et maintiens l'angle en restant à la meme altitude, c'est à dire bien haut. Selon la cible que tu as vérouillé il va alors se passer deux choses :
- cas 1, c'est un avion "longue portée" (Su-27 ou F-15) avec un gros radar. Quand il restera trois barres sur ton SPO, tu n'auras pas encore cassé son ECM, dans ce cas shoote HOJ,
- cas 2, c'est un petit joueur (F-18, F-16, Mig-29), et le fait de rester en cranck va l'empecher de te shooter parce qu'il manque de portée. Et là, avant qu'il reste moins de 3 barres sur ton SPO, tu auras déjà cassé son ECM, donc tu pourras quand même tirer le premier ;)

Dans le cas où la menace est floue c'est encore la manip la plus sure :yes:



Maintenant un petit truc à propos du rapport altitude / énergie missile dont on parlait plus haut (quelques pages avant en fait). Pour rappel, j'étais convaincu que plus le missile est tiré haut, plus il va loin, aidé par l'energie potentielle liée à son altitude, et ce peu importe l'altitude de la cible. Et Hubman disait que si la cible était plus haute, le missile irait plus loin. J'avais de gros doutes sur ça, mais c'est en voyant les courbes de portée des SAM (doc en biblio C6 par Berkout) que j'ai compris qu'il avait raison : plus on est haut, plus un SAM peut nous tirer de loin, parce que la résistante à l'air se réduit si le missile monte. C'est exactement le même principe en air-air ;)

Avant on shootait toujours quand la cible se trouvait à 80% de la portée max. En fait il faut adopter une technique un peu différente :
- si on se trouve à la même hauteur que la cible, tirer à 80% de la portée max,
- si on se trouve deux fois plus haut que la cible, tirer à 60% voire 50% de la portée max (sachant qu'en face, comme il est très bas, il n'a pas l'autorisation de tir sur nous de toute façon),
- si on se trouve deux fois plus bas que la cible, tirer dès qu'on en a l'autorisation.

Ces trois cas donnent exactement le même taux de réussite au tir ;)

Cas pratique l'autre jour, à deux Su-27, on vole à 4000 mètres et on détecte deux bandits (des Mig-25) à 1200km/h et 11000 mètres. Comme je commençais à être d'accord avec Hubman, on tire dès qu'on en a l'autorisation ... les deux Mig-25 en lookdown nous ont jamais accroché, nous en look-up on a jamais perdu le lock sans meme avoir besoin de descendre pour l'assurer, et double splash alors que les missiles avaient encore énormément d'énergie ;)

Conclusion : le repère de distance de tir affiché dans le HUD n'est valable que pour une cible à la même hauteur. Si la cible est en dessous il faut prendre un repère plus proche, et si elle est au dessus il faut prendre un repère plus lointain ;)

De même sur une évasive il vaut mieux être plus bas que plus haut, parce que le missile s'épuise plus à cause de la résistance de l'air qu'à cause de la montée qu'il doit effectuer si on se trouve plus haut :)

Ca fait donc une corde de plus à mon arc en BVR ... merci Hubman :notworthy:
Image

HubMan
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1056
Inscription : 07 décembre 2005

#144

Message par HubMan » mar. mars 14, 2006 7:12 pm

MajorBug a écrit :Yep avec ma technique de cranck j'arrête pas de faire ça, ça marche aussi très bien contre les fox 1 mais uniquement quand ils ont déjà grillé la quasi-totalité de leur énergie ]
Ca a l'air très intéressant. Faut que je teste ! :)
Maintenant un petit truc à propos du rapport altitude / énergie missile dont on parlait plus haut (quelques pages avant en fait). Pour rappel, j'étais convaincu que plus le missile est tiré haut, plus il va loin, aidé par l'energie potentielle liée à son altitude, et ce peu importe l'altitude de la cible. Et Hubman disait que si la cible était plus haute, le missile irait plus loin. J'avais de gros doutes sur ça, mais c'est en voyant les courbes de portée des SAM (doc en biblio C6 par Berkout) que j'ai compris qu'il avait raison : plus on est haut, plus un SAM peut nous tirer de loin, parce que la résistante à l'air se réduit si le missile monte. C'est exactement le même principe en air-air ;)
Oui :)
Avant on shootait toujours quand la cible se trouvait à 80% de la portée max. En fait il faut adopter une technique un peu différente :
- si on se trouve à la même hauteur que la cible, tirer à 80% de la portée max,
- si on se trouve deux fois plus haut que la cible, tirer à 60% voire 50% de la portée max (sachant qu'en face, comme il est très bas, il n'a pas l'autorisation de tir sur nous de toute façon),
- si on se trouve deux fois plus bas que la cible, tirer dès qu'on en a l'autorisation.

Ces trois cas donnent exactement le même taux de réussite au tir ;)
Le principe est très bon à mon avis. Par contre tu dois avoir des cas "limites" (très bas et très haut) qui ne doivent pas suivre ta loi empirique. On peut peut être parler de différence d'altitude à la place du coefficient deux ? (genre, au hasard ;), 6000m d'altitude à la place du facteur 2).
Au fait, quand tu donnes ces coefficients, c'est contre une cible qui manoeuvre après le shoot ou qui continue en ligne droite ? :) Et si c'est pas classifié, tu pourrais détailler un poil ton protocole de tests ? C'est pas du doute, c'est de la curiosité :)
Cas pratique l'autre jour, à deux Su-27, on vole à 4000 mètres et on détecte deux bandits (des Mig-25) à 1200km/h et 11000 mètres. Comme je commençais à être d'accord avec Hubman, on tire dès qu'on en a l'autorisation ... les deux Mig-25 en lookdown nous ont jamais accroché, nous en look-up on a jamais perdu le lock sans meme avoir besoin de descendre pour l'assurer, et double splash alors que les missiles avaient encore énormément d'énergie ;)
Héhé... Tu noteras aussi que :

- plus tu es shooté "haut", plus les missiles arrivent vite. Ca se voit pas mal pour les Fox 3 : la jauge de puissance du SPO se remplit un peu plus vite et si tu comptes déclencher un break vers le missile, faut le démarrer plus tôt ie plus vers les 2/3 de la jauge qu'aux 3/4

- quand on est bas et vite en rapprochement frontal, l'IA shoote de moins loin que si on est plus haut

- le lookdown devrait effectivement bien diminuer la portée maximale de détection radar (le pire, en général, c'est lookdown + cible qui s'enfuit, l'idéal lookup + cible en rapprochement...)
Conclusion : le repère de distance de tir affiché dans le HUD n'est valable que pour une cible à la même hauteur. Si la cible est en dessous il faut prendre un repère plus proche, et si elle est au dessus il faut prendre un repère plus lointain ;)
Ca me semble bien en accord avec ce que j'ai pu observer et imaginer. :) Après faut régler son pifomètre pour évaluer le plus et le moins (qui varie aussi beaucoup en fonction des manoeuvres de la cible... )

Et ce qui est -certain- c'est que

- l'altitude de la cible n'intervient pas dans le calcul pour la portée maximal affichée dans le HUD avant le tir. (J'avais fait pas mal de tests bien propres il y a un moment... quelque soit l'altitude de l'IA que j'avais mis en face, si les vitesses par rapport au sol restaient identiques, la seule chose qui influait sur les portées missiles affichées était ma propre altitude)

- le comportement véritable des missiles est bien sensible aux deux altitudes : la mienne et celle de la cible. J'ai vu des missiles tirés à basse altitude, sur une cible un plus haute en toute limite de portée, faire des coups au but alors que la cible manoeuvrait et était en notch (beam) depuis trop longtemps pour que la portée max affichée corresponde à la portée réelle du missile.
De même sur une évasive il vaut mieux être plus bas que plus haut, parce que le missile s'épuise plus à cause de la résistance de l'air qu'à cause de la montée qu'il doit effectuer si on se trouve plus haut :)
Et en plus tu es "plus" manoeuvrant, ton "Air Speed" et ta "Ground Speed" ayant moins de différences à facteur de charge et airspeed identiques, tu tournes mieux (on consomme aussi plus de carburant, on a plus de trainée et si il a des SAMs/MANPADs/AAAs on risque déguster, mais il faut savoir calculer les risques... ) :)
Ca fait donc une corde de plus à mon arc en BVR ... merci Hubman :notworthy:
:blushing:
Merci surtout à toi pour tes tests, et pour avoir partagé tes résultats. :)



Ciao :)


Hub.
-
ImageImage
ImageImage
ImageImage

MajorBug
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4451
Inscription : 04 août 2004

#145

Message par MajorBug » mar. mars 14, 2006 7:57 pm

Par contre tu dois avoir des cas "limites" (très bas et très haut) qui ne doivent pas suivre ta loi empirique.
Très certainement, en plus les limites du look-down compliquent pas mal la situation pour un tir de haut ;)
On peut peut être parler de différence d'altitude à la place du coefficient deux ?
Eh non, parce que les portées missiles suivent également un coefficient. Tu n'auras pas la même différence d'efficacité si tu prends une cible à 2000 mètres et le tireur à 4000 que si tu prends une cible à 6000 et le tireur à 8000. Donc plutôt qu'une différence chiffrée, le coefficient me parait plus adapté. Mais c'est surement pas 2 je dis ça au pif ... ça a ptet un rapport avec le nombre d'or qui sait :laugh: (pour mémoire : 1.6 environ)
Au fait, quand tu donnes ces coefficients, c'est contre une cible qui manoeuvre après le shoot ou qui continue en ligne droite ?
C'était contre des cibles IA qui sont parties dans un beam bien franc, mais bon avec le look-up qu'on avait ça changeait pas grand chose :laugh:

Les missiles avaient encore beaucoup de marge ;)
Et si c'est pas classifié, tu pourrais détailler un poil ton protocole de tests ? C'est pas du doute, c'est de la curiosité
C'est pas le résultat d'un test, c'est ce qu'on a vu sur des parties réseau : on teste, on constate. C'est pour ça que les résultats sont donnés à la louche, ça tient plus de l'expérience que sur des données chiffrées ;)

Par contre pas de problème pour faire des tests détaillés, faudra juste trouver le temps :yes:
Image
Avatar de l’utilisateur

Flogas
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1584
Inscription : 09 janvier 2004

#146

Message par Flogas » mar. mars 14, 2006 11:46 pm

Encore une question facile au milieu de cette discussion d'expert :

Quand vous tirez un R27-ER, au bout de combien de temps vous considerez qu'il a raté (ou touché mais bon) ?
Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent.

Three Point Landing

MajorBug
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4451
Inscription : 04 août 2004

#147

Message par MajorBug » mer. mars 15, 2006 12:05 am

De très loin, si ta cible revient vers toi c'est qu'à priori elle a évité tes premiers missiles ;)

De plus près (30km environ), si tu maintiens le verrouillage tout le temps, zoom à fond sur ta cible, tu verras ton missile faire ses derniers virages (petite trainée grise) et là tu verras s'il touche ou pas :)
Image
Avatar de l’utilisateur

Flogas
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1584
Inscription : 09 janvier 2004

#148

Message par Flogas » mer. mars 15, 2006 9:50 am

[quote="MajorBug"]De très loin, si ta cible revient vers toi c'est qu'à priori elle a évité tes premiers missiles ]

C'est à peu près ce que je fais (et même quand je m'entraine je "triche" avec F6 :tongue: ) mais je me disais qu'il doit bien y avoir un temps de vol au bout duquel le missile n'a plus d'energie de toutes façons et où on peut briser le lock sans arrière pensées (ce temps bien sur serait à entrer dans le pifomètre et a adapter selon les configurations des tir).

L'idée (c'est peut être une idée à la con), c'est d'avoir une "deadline" sur le chrono, même si je n'ai pas toujours le regard braqué sur la trajectoire du missile où si j'ai raté ses derniers ajustements, etc.
Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent.

Three Point Landing

MajorBug
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
Messages : 4451
Inscription : 04 août 2004

#149

Message par MajorBug » mer. mars 15, 2006 12:13 pm

Les pilotes russes font tout au chrono mais bon, quand tu auras acquis assez d'expérience pour le faire correctement à l'horloge, tu auras aussi assez d'expérience pour "sentir" quand ton missile touche ou pas ;)
Image

alphaciv
Nouvelle Recrue
Nouvelle Recrue
Messages : 102
Inscription : 17 janvier 2006

#150

Message par alphaciv » mer. mars 15, 2006 8:10 pm

Bonjour,
Merci pour vos posts très très intéressants, mais pour l'instant il est question du su-27 alors je voulais savoir si si les techniques expliquées étaient encore valable si on pilote 1 f15 contre les su27? Auriez-vous des conseils?
Merci.
Répondre

Revenir à « Escadrilles »