Mécanique hélico

Maquettes, images, meetings, aviation réelle
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Scrat
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 6402
Inscription : 31 janvier 2003

Mécanique hélico

#1

Message par Scrat » mer. oct. 10, 2018 9:48 pm

Bonsoir !
J'avoue que j'ai un peu la flemme de chercher et puis c'est tellement bien de lire les réponses de passionnés !
J'avais une question bête sur les hélicos
Sur cette vidéo (prise par moi à l'altiport Henri Giraud de l'Alpe d'Huez le 15 août de cette année)

[

Alors que la turbine vient juste de démarrer, les rotors prennent très vite le relais.
Est-ce normal ? Je pensais qu'il fallait à la turbine de prendre pas mal de tours avant de pouvoir entrainer le rotor...
De plus, l'embrayage du rotor est-il automatique ou manuel ?
Le rotor doit-il être débrayé à l'arrêt ou, à l'usage, beaucoup de pilotes le laissent en prise et arrivent à démarrer comme çà ?
Merci d'avance pour vos réponses ! :banana:
Dernière modification par Scrat le dim. oct. 21, 2018 8:09 pm, modifié 4 fois.
Avatar de l’utilisateur

EnZo34
Pilote Philanthrope
Pilote Philanthrope
Messages : 1053
Inscription : 27 janvier 2011

Re: Mécanique hélico

#2

Message par EnZo34 » mer. oct. 10, 2018 10:38 pm

Sans être un spécialiste des hélicos, m'étonnerait pas qu'on ait là un hélico à turbine liée et non pas à turbine libre :hum: ...

ceramix
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1136
Inscription : 09 juillet 2005

Re: Mécanique hélico

#3

Message par ceramix » jeu. oct. 11, 2018 6:40 am

c'est un biturbine. :emlaugh:
Avatar de l’utilisateur

Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 17234
Inscription : 29 décembre 2004

Re: Mécanique hélico

#4

Message par Azrayen » jeu. oct. 11, 2018 9:44 am

Oui. Avec un système de répartition de puissance (qui quand il merdoie peut transformer un biturbine en mono malgré deux moteurs parfaitement sains et fonctionnels...)

La turbine souffle. Les pales tournent.
Dès que ça souffle, ça tourne.
@ Enzo: Arriel 1E2 = turbomoteur à turbine libre.
Image Image

Image
Avatar de l’utilisateur

Flow
Pilote Philanthrope
Pilote Philanthrope
Messages : 1905
Inscription : 20 février 2018

Re: Mécanique hélico

#5

Message par Flow » jeu. oct. 11, 2018 9:46 am

Ou la transmission de puissance se fait par viscocoupleur ? Du coup il faut un certain nombres de trs/minute pour transmettre le mouvement.
Je dis ça en ayant absolument aucune idée du fonctionnement d'un hélicoptère.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Visco-coupleur
Image
Avatar de l’utilisateur

Denver29
Mécano au sol
Mécano au sol
Messages : 496
Inscription : 12 novembre 2016

Re: Mécanique hélico

#6

Message par Denver29 » jeu. oct. 11, 2018 11:08 am

Sur certains vieux hélico y'avait des embrayages (gazelle) mais autant sur monomoteur c'était relativement simple, sur bimoteur c'est une galère mécanique (je ne connais que le lynx en bimoteur avec un système "d'embrayage")
Aujourd'hui c'est très rare (je n'ai pas d'exemple) même sur monomoteur.
Une turbine libre, même si non relié mécaniquement au moteur, tournera de concert avec ce dernier et donc dès que le moteur tourne le rotor suivra. On peut éventuellement freiner ce dernier afin d'attendre un certain régime moteur puis libéré le rotor pour que celui parte plus vite. C'est notement le cas par vent fort car le rotor à faible vitesse bat pas mal avec les problèmes de sécurité que ça peut causer.
Core i7 4770k, GTX1080Ti, 16Go DDR3, TM HOTAS WARTHOG, TM PENDULAR RUDDER, Oculus Rift :cheer:[/size]
Avatar de l’utilisateur

mitor74
Elève Pilote
Elève Pilote
Messages : 706
Inscription : 31 décembre 2005

Re: Mécanique hélico

#7

Message par mitor74 » jeu. oct. 11, 2018 12:29 pm

Sur l'Arriel 1E2 le générateur de gaz du moteur "souffle" la turbine libre qui par l'intermédiaire d'un arbre de transmission entraine le rotor; c'est donc dès la mise en route que ce dernier est entrainé. ;)
Avatar de l’utilisateur

Azrayen
Moderateur
Moderateur
Messages : 17234
Inscription : 29 décembre 2004

Re: Mécanique hélico

#8

Message par Azrayen » jeu. oct. 11, 2018 2:14 pm

Tiens, Mitor ! Long time no talk. :)
Image Image

Image
Avatar de l’utilisateur

mitor74
Elève Pilote
Elève Pilote
Messages : 706
Inscription : 31 décembre 2005

Re: Mécanique hélico

#9

Message par mitor74 » jeu. oct. 11, 2018 7:17 pm

Azrayen a écrit :Tiens, Mitor ! Long time no talk. :)
Salut Az,
Je reviens doucement à la simu alors forcément je checksix!... :biggrin:
Avatar de l’utilisateur

RAMIUS1983
Jeune Pilote
Jeune Pilote
Messages : 1086
Inscription : 08 octobre 2011

Re: Mécanique hélico

#10

Message par RAMIUS1983 » jeu. oct. 11, 2018 10:37 pm

J'ajoute ma pierre à l'édifice...., on est sur de la turbine libre évidemment, dans ton moteur tu as un module générateur de gaz et un module turbine libre. Lors de la mise en route le générateur de gaz qui comprend plusieurs étages, un compresseur axial, un centrifuge, la chambre de combustion et un étage turbine accélére et devient autonome vers 50% de vitesse, en même temps, les gaz générés commencent à entraîner la turbine libre qui elle est reliée a la BTP boîte de transmission principale(c'est une grosse boîte de vitesse avec des réducteurs qui permettent de faire passer la vitesse de rotation de ton arbre moteur de 6000 tours minutes environ vers 395 tours du rotor principal. La transmission du rotor de queue étant également en sorti de la BTP est entraînée. Donc dès la mise en route tu as rotation de du rotor dès que le générateur de gaz pousse suffisamment pour faire tourner la turbine libre. Une fois le premier moteur autonome et sa mise en route terminée le deuxième moteur est démarré. Un générateur de gaz tourne a environ 50 000 tr/min la turbine libre un peu moins. Sur les bimoteurs on change de moteur de démarrage soit a chaque mise en route ou alors ça peut être jour pair moteur gauche et jour impair moteur droit... Avec les anciennes générations de machine (gazelle) tu avais de la turbine liée c'est a dire que que ta turbine était directement liée mécaniquement aux compresseurs axial et centrifuge. La mise en route d'une turbine liée se fait en 2 étapes. Tu as le démarrage du moteur qui va atteindre la vitesse de ralenti sol sur gazelle 25500 tr/min si je me souviens bien. Puis la seconde étape consiste à accélérer manuellement en poussant une manette (de débit carburant) jusqu'à accélérer le moteur a sa vitesse de ralenti vol(43700tr/min). Pendant cette deuxième étape un embrayage à inertie (des garnitures qui s'écartent et qui par friction vont entraîner un réducteur et une roue libre en avant du moteur) entraîne l'arbre de transmission relié à la boîte de transmission principale et après un passage par de nombreux engrenages en découle une rotation du rotor et de l'anticouple.
MSI GT70 2PE Windows 10- 64 bit Intel I7 4810 MQ CPU@ 2.8GHz, 8.0Gb RAM ,Intel HD Graphic 4600 , Geforce GTX 880m, TIR 5. Thrustmaster T16000m
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Scrat
Pilote d'essais
Pilote d'essais
Messages : 6402
Inscription : 31 janvier 2003

Re: Mécanique hélico

#11

Message par Scrat » dim. oct. 14, 2018 3:16 pm

Merci Ramius1983 pour ces explications très claires ! :notworthy
Répondre

Revenir à « Aviation passion »